mise à jour le 21 juillet 2010
© Patricia Dietzi, éditions Durand.

François-Bernard Mâche

Compositeur français né le 4 avril 1935 à Clermont-Ferrand.

Normalien, agrégé de lettres, diplômé d'archéologie grecque, docteur en musicologie, François-Bernard Mâche a suivi les cours de composition d'Olivier Messiaen au Conservatoire national supérieur de Paris. Il est avec Pierre Schaeffer l'un des membres fondateur du Groupe de recherches musicales. Directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales depuis 1993, il est aussi membre de l'Académie des Beaux-Arts depuis 2002 à la suite de Iannis Xenakis.

Compositeur et professeur invité dans de nombreux pays, auteur d'ouvrages et d'articles théoriques tels que Musique, Mythe, Nature (Klincksieck, 1983), Entre l'observatoire et l'atelier (Kimé, 1998) ou Musique au singulier (Odile Jacob, 2001), il a reçu pour ses compositions des prix et distinctions – Prix de la Biennale de Paris en 1963 pour Safous Mélè, Prix Enesco de la Sacem (1964), Grand Prix du Disque en 1971 pour l'enregistrement de Danaé, Prix Italia pour Kassandra (1977), Prix Chartier de l'Académie des Beaux-Arts (1984), Grand prix national de la musique (1988), Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres (1990), Prix Rossini de l’Académie des Beaux-Arts (1998), Grand prix de la musique symphonique de la SACEM (2002).

François-Bernard Mâche a élaboré une théorie et une méthode personnelles de composition, centrées autour d'une poétique du modèle sonore, en particulier issue de la linguistique et de la nature. Dans une approche différente de celle de Messiaen, son analyse de l'organisation des chants d'oiseaux est une source de son travail de composition qui s'appuie sur ce langage et sur la linguistique en tant qu'archétypes, comme par exemple dans Korwar pour clavecin (1972), où se confrontent le modèle de la langue xhosa avec celui du shama, oiseau de malaisie.

Ces recherches s'appliquent ausi bien à son travail sur la voix et l'instrument qu'à l'électro-acoustique, des premières pièces, pour bande magnétique, crées au GRM – Prélude (1959) –, puis pour bande et ensemble – Volumes (1960) –, aux plus récentes, de musique de chambre avec électronique – Manuel de conversation pour clarinette et électronique (2007) –, en passant par des pièces où l'objet sonore, soliste, concerte avec l'orchestre, comme L'Estuaire du temps (1993).

De nombreuses œuvres sont consacrées aux instruments à percussion de différentes origines Phénix (1982), Marae pour six percussionnistes et bande (1974), Kemit, pour darbouka (1970), Melanga, pour voix de femme, échantillonneur et gamelan slendro (2001) et au clavecin moderne – Solstice (1975), Guntur Madu (1990), Ziggurat (1998), Braises concerto pour clavecin amplifié et orchestre (1995) Thémis (2009) –, ses instruments de prédilection.

Les pièces avec voix sont impregnées de prosodie grecque, Safous Mélè (1958), mais c'est aussi le cas de pièces pour orchestre comme La Peau du silence (1970) où un poème de Georges Séfédis est transcrit instrumentalement. L'intérêt du compositeur pour les langues archaïques est à l'origine de plusieurs œuvres, comme Uncas (1986), Maponos (1990), Kengir (1991). 

La centaine d'œuvres qui compose maintenant le catalogue de François-Bernard Mâche comprend aussi des pièces pour le théâtre : Da capo (1976), Rituel pour les mangeurs d'ombre (1979), Temboctou (1982).


© Ircam-Centre Pompidou, 2010

Sources

  • Éditions Durand ;
  • Académie des Beaux-Arts ;
  • Jean-Yves Bosseur, encyclopédie Grove, Oxford University Press 2010 ;
  • Michel Rigoni, À propos de François-Bernard Mâche (Amorgos ; Octuor opus 35 ; Kengir, chants d'amour sumériens), L'Itinéraire, 1992.
  • Musique électronique / sur support / instruments mécaniques
    • <élec> Agiba pour bande (1971), 10 minutes 22 s., partition retirée du catalogue
    • <élec> Hyperion pour bande (1981), 08 minutes 22 s., Inédit
    • <élec> La traversée de l'Afrique pour bande (1985), 22 minutes 40 s., Inédit
    • <élec> Lanterne magique pour bande (1959), 04 minutes 30 s., Inédit
    • <élec> Le promeneur solitaire Autoportrait électroacoustique (2010), 07 minutes 23 s., Inédit
    • <élec> L’Annonce faite à Marie pour bande (1990), 44 minutes
    • <élec> Nuit pour bande (1966-1971), 11 minutes 20 s., Inédit
    • <élec> Nuit blanche pour récitant et bande (1966), 12 minutes 05 s., Inédit
    • <élec> Phonographies de l'eau Regmin, Ianassa, Proteus, Spéiô, pour bande (1980), 47 minutes, Inédit
    • <élec> Portrait pour bande (2000), 5 minutes, Inédit
    • <élec> Prélude pour bande (1959), 05 minutes 30 s., Inédit
    • <élec> Soleil rugueux pour bande (1965), 06 minutes 40 s., Inédit
    • <élec> Sèma pièce électroacoustique (2009), 02 minutes 38 s.
    • <élec> Terre de feu pour bande (1963), 7 minutes, Inédit
    • <élec> Tithon pour bande (1989), 10 minutes 10 s., Inédit
  • Musique soliste (sauf voix)
    • <élec> Artémis pour orgue et sons enregistrés (2008), 15 minutes, Inédit
    • <élec> Aulodie pour hautbois et bande (1983), 11 minutes, Durand
    • Guntur Madu pour clavecin moderne (1990), 08 minutes 30 s., Durand
    • Guntur Sari pour orgue (1990), 8 minutes, Durand
    • Iter memor pour violoncelle et bande (ou clavier midi ou échantillonneur) (1985), 18 minutes, Durand
    • Kemit pour darbouka ou zarb (1970), 12 minutes, Salabert
    • <élec> Korwar pour clavecin moderne 16 pieds et bande (1972), 14 minutes 40 s., Durand
    • La Terza Prattica trois interludes d'après Monteverdi, pour clavecin (2003), 6 minutes, Inédit
    • Les Arcadiennes Hommage à Couperin, pour piano (2006-2007), 5 minutes, Inédit
    • <élec> Manuel de conversation pour clarinette et électronique (2007), 20 minutes, Inédit
    • Medusa pour piano (2005)
    • <élec> Nocturne pour piano et bande magnétique (ad libitum) (1981), 10 minutes 30 s., Durand
    • Phénix pour percussion (1982), 9 minutes, Durand
    • <élec> Thémis pour clavecin et sons enregistrés (2009), 7 minutes, Inédit
    • Ugarit pour guitare (1998), 04 minutes 30 s., Durand
    • Ziggurat pour clavecin (1998), 04 minutes 30 s., Durand
  • Musique de chambre
    • Achéron pour piano et percussion (2002), 5 minutes, Inédit
    • Aera pour six percussions (1979), 18 minutes, Durand
    • Anaphores pour clavecin moderne et percussion (1981), 15 minutes 30 s., Durand
    • Areg pour piano à quatre mains (1977), entre 4 minutes et 6 minutes, Durand
    • Autonomie pour deux musiciens (1981), 02 minutes 45 s., Inédit
    • Brûlis trio pour clarinette, violoncelle et piano (1999), 18 minutes, Durand
    • Canzone I pour quintette de cuivres (1957), 04 minutes 30 s., Inédit
    • Canzone II pour quintette de cuivres (1963), 05 minutes 20 s., Durand
    • Canzone III pour trois trompettes et quatre trombones (1967), 07 minutes 45 s., Salabert
    • Canzone V pour violon et trois contrebasses (1969), 9 minutes, Durand
    • <élec> Da capo pour dix acteurs, trois interprètes d'instruments médiévaux et bande (1976), 1 h 10 mn, Inédit
    • Duo pour violon et piano (1956), 4 minutes, Durand
    • Eridan pour quatuor à cordes (1986), 17 minutes 30 s., Durand
    • Figures pour clarinette basse et vibraphone (1989), 8 minutes, Durand
    • Heol an Ankou pour orgue et trois trombones (1985), 17 minutes 50 s., partition retirée du catalogue
    • Hiérogamie pour flûte piccolo et percussion (1993), 9 minutes, Durand
    • <élec> Khnoum pour échantillonneur et cinq percussions (1990), 16 minutes 30 s., Durand
    • Léthè pour deux pianos à quatre mains (1985), 12 minutes, Durand
    • <élec> Marae pour six percussions amplifiées et bande magnétique (1974), 18 minutes, Durand
    • Mesarthim pour deux pianos (1987), 03 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Moires pour quatuor à cordes et sons synthétiques (1994), 15 minutes 30 s., Durand
    • Octuor op. 35 (1977), 12 minutes 30 s., Durand
    • Parthenocissus Peverelliana pour quatuor à cordes (1975-1976), 01 minutes 30 s., partition retirée du catalogue
    • Râgamalika pour piano et alto ou violoncelle (2009), 10 minutes, Inédit
    • Solstice pour clavecin moderne (avec 16 pieds) et orgue positif (ou bande magnétique) (1975), 9 minutes, Durand
    • <élec> Sopiana pour flûte, piano et bande magnétique (1980), 10 minutes 30 s., Durand
    • Sporanges pour clavecin et violon (1965), 07 minutes 30 s., partition retirée du catalogue
    • Styx pour deux pianos à quatre mains (1984), 11 minutes, Durand
    • <élec> Temes Nevinbür pour deux pianos, deux percussions et bande magnétique (1973), 16 minutes, Durand
    • <élec> Tempora pour trois claviers midi, échantillonneurs et séquenceur (1988), 27 minutes, Durand
    • Toïn Theoïn pour deux clarinettes (1979), 03 minutes 05 s., Durand
    • Vectigal libens pour six percussionnistes (2001), 5 minutes, Inédit
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • <élec> Amorgos pour ensemble et bande (1979), 12 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Athanor pour ensemble (1991), 13 minutes, Durand
    • <élec> Canopée pour deux échantilloneurs et ensemble à cordes (2003), 16 minutes 30 s., Inédit
    • <élec> Kassandra pièce radiophonique pour ensemble instrumental et bande magnétique (1977), 23 minutes, Durand
    • <élec> L'Estuaire du temps pour un échantillonneur soliste et orchestre (1993), 29 minutes, Durand
    • L'automne du Serpent extrait des Douze Lunes du Serpent, pour douze percussionnistes (2001), 15 minutes, Durand
    • La Peau du silence I pour ensemble (1962), 21 minutes, Durand
    • La Peau du silence II pour orchestre (1966), 20 minutes, Durand
    • La Peau du silence III pour orchestre (1970), 20 minutes, Durand
    • Le jonc à trois glumes pour orchestre (1973-1974), entre 11 minutes et 15 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Le printemps du Serpent extrait des Douze Lunes du Serpent, pour douze percussionnistes et bande (2001), 15 minutes 10 s., Durand
    • Le son d'une voix pour ensemble instrumental (1963), 07 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Les douze Lunes du Serpent pour douze percussionnistes et bande (2001), 30 minutes 10 s.
    • <élec> Naluan pour ensemble et bande (1974), 18 minutes 40 s., Amphion [note de programme]
    • Planh in memoriam Witold Lutosławski, pour orchestre à cordes (1994), 06 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Rambaramb pour orchestre et bande (1972), 15 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Rituel d'oubli pour ensemble et bande (1969), 33 minutes, Salabert
    • Répliques pour orchestre et public (1969), entre 9 minutes et 15 minutes, Inédit
    • Résurgence pour ensemble à cordes (2009), 06 minutes 30 s., Inédit
    • <élec> Synergies pour ensemble et bande (1963), 07 minutes 44 s., Durand
    • <élec> Uncas pour ensemble et bande (1986), 18 minutes, Durand
    • <élec> Volumes pour ensemble (1960), 12 minutes 40 s., Durand
  • Musique concertante
    • <élec> Braises concerto pour clavecin amplifié et orchestre (1995), 20 minutes, Durand
  • Musique vocale et instrument(s)
    • <élec> Aliunde pour soprano et ensemble (1988), 20 minutes, Durand
    • Andromède pour deux chœurs et orchestre (1979), 31 minutes, Durand
    • Cassiopée pour chœur mixte et percussion (1988), 24 minutes, Durand
    • Cassiopée II pour chœur mixte, récitant et deux percussionnistes (1998), 10 minutes, Durand
    • <élec> Chikop pour soprano, ensemble et sons enregistrés (2004)
    • Danaé pour douze voix et percussion (1970), 17 minutes, Salabert
    • Heol dall pour ensemble vocal et deux pianos (2003), 15 minutes 30 s., Inédit
    • Kurunta pour mezzo-soprano, darbouka et flûte à bec ténor (2001), 07 minutes 30 s., Inédit
    • <élec> Manuel de résurrection pour mezzo-soprano et deux échantillonneurs avec claviers midi (1998), 13 minutes, Durand [note de programme]
    • <élec> Melanga pour voix de femme, échantillonneur et gamelan slendro (2001), 20 minutes, Inédit
    • Perseus pour soprano, clavecin, percussion et ensemble à cordes (2007), 16 minutes, Inédit
    • Rituel pour les Mangeurs d'ombre pour douze voix et percussion (1979), 16 minutes 30 s., Inédit
    • Safous Mélè pour contralto solo, huit voix de femmes et neuf instrumentistes (1958), 15 minutes, Salabert
    • Taranis pour récitant, chœur et orchestre (2005), 40 minutes, Inédit
    • <élec> Temboctou pour voix solistes, chœur, ensemble et bande (1981), 2 h 30 mn, Inédit
  • Musique vocale a cappella
    • Canzone IV pour quintette vocal (1968), 9 minutes, Durand
    • Kengir cinq chants d'amour sumériens, pour mezzo-soprano et échantillonneur (1991), 19 minutes, Durand
    • Trois chants sacrés Muwatalli, Rasna et Maponos, pour mezzo-soprano et trois petites plaques de chrysocale (1982-1990), 20 minutes environ , Durand
  • 2010
  • 2009
    • Râgamalika pour piano et alto ou violoncelle, 10 minutes, Inédit
    • Résurgence pour ensemble à cordes, 06 minutes 30 s., Inédit
    • <élec> Sèma pièce électroacoustique, 02 minutes 38 s.
    • <élec> Thémis pour clavecin et sons enregistrés, 7 minutes, Inédit
  • 2008
    • <élec> Artémis pour orgue et sons enregistrés, 15 minutes, Inédit
  • 2007
    • Les Arcadiennes Hommage à Couperin, pour piano, 5 minutes, Inédit
    • <élec> Manuel de conversation pour clarinette et électronique, 20 minutes, Inédit
    • Perseus pour soprano, clavecin, percussion et ensemble à cordes, 16 minutes, Inédit
  • 2005
    • Medusa pour piano
    • Taranis pour récitant, chœur et orchestre, 40 minutes, Inédit
  • 2004
    • <élec> Chikop pour soprano, ensemble et sons enregistrés
  • 2003
    • <élec> Canopée pour deux échantilloneurs et ensemble à cordes, 16 minutes 30 s., Inédit
    • Heol dall pour ensemble vocal et deux pianos, 15 minutes 30 s., Inédit
    • La Terza Prattica trois interludes d'après Monteverdi, pour clavecin, 6 minutes, Inédit
  • 2002
    • Achéron pour piano et percussion, 5 minutes, Inédit
  • 2001
    • Kurunta pour mezzo-soprano, darbouka et flûte à bec ténor, 07 minutes 30 s., Inédit
    • L'automne du Serpent extrait des Douze Lunes du Serpent, pour douze percussionnistes, 15 minutes, Durand
    • <élec> Le printemps du Serpent extrait des Douze Lunes du Serpent, pour douze percussionnistes et bande, 15 minutes 10 s., Durand
    • <élec> Les douze Lunes du Serpent pour douze percussionnistes et bande, 30 minutes 10 s.
    • <élec> Melanga pour voix de femme, échantillonneur et gamelan slendro, 20 minutes, Inédit
    • Vectigal libens pour six percussionnistes, 5 minutes, Inédit
  • 2000
    • <élec> Portrait pour bande, 5 minutes, Inédit
  • 1999
    • Brûlis trio pour clarinette, violoncelle et piano, 18 minutes, Durand
  • 1998
  • 1995
    • <élec> Braises concerto pour clavecin amplifié et orchestre, 20 minutes, Durand
  • 1994
    • <élec> Moires pour quatuor à cordes et sons synthétiques, 15 minutes 30 s., Durand
    • Planh in memoriam Witold Lutosławski, pour orchestre à cordes, 06 minutes 30 s., Durand
  • 1993
    • Hiérogamie pour flûte piccolo et percussion, 9 minutes, Durand
    • <élec> L'Estuaire du temps pour un échantillonneur soliste et orchestre, 29 minutes, Durand
  • 1991
    • <élec> Athanor pour ensemble, 13 minutes, Durand
    • Kengir cinq chants d'amour sumériens, pour mezzo-soprano et échantillonneur, 19 minutes, Durand
  • 1990
    • Guntur Madu pour clavecin moderne, 08 minutes 30 s., Durand
    • Guntur Sari pour orgue, 8 minutes, Durand
    • <élec> Khnoum pour échantillonneur et cinq percussions, 16 minutes 30 s., Durand
    • <élec> L’Annonce faite à Marie pour bande, 44 minutes
    • Trois chants sacrés Muwatalli, Rasna et Maponos, pour mezzo-soprano et trois petites plaques de chrysocale, 20 minutes environ , Durand
  • 1989
    • Figures pour clarinette basse et vibraphone, 8 minutes, Durand
    • <élec> Tithon pour bande, 10 minutes 10 s., Inédit
  • 1988
    • <élec> Aliunde pour soprano et ensemble, 20 minutes, Durand
    • Cassiopée pour chœur mixte et percussion, 24 minutes, Durand
    • <élec> Tempora pour trois claviers midi, échantillonneurs et séquenceur, 27 minutes, Durand
  • 1987
    • Mesarthim pour deux pianos, 03 minutes 30 s., Durand
  • 1986
    • Eridan pour quatuor à cordes, 17 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Uncas pour ensemble et bande, 18 minutes, Durand
  • 1985
    • Heol an Ankou pour orgue et trois trombones, 17 minutes 50 s., partition retirée du catalogue
    • Iter memor pour violoncelle et bande (ou clavier midi ou échantillonneur), 18 minutes, Durand
    • <élec> La traversée de l'Afrique pour bande, 22 minutes 40 s., Inédit
    • Léthè pour deux pianos à quatre mains, 12 minutes, Durand
  • 1984
    • Styx pour deux pianos à quatre mains, 11 minutes, Durand
  • 1983
    • <élec> Aulodie pour hautbois et bande, 11 minutes, Durand
  • 1982
    • Phénix pour percussion, 9 minutes, Durand
  • 1981
    • Anaphores pour clavecin moderne et percussion, 15 minutes 30 s., Durand
    • Autonomie pour deux musiciens, 02 minutes 45 s., Inédit
    • <élec> Hyperion pour bande, 08 minutes 22 s., Inédit
    • <élec> Nocturne pour piano et bande magnétique (ad libitum), 10 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Temboctou pour voix solistes, chœur, ensemble et bande, 2 h 30 mn, Inédit
  • 1980
    • <élec> Phonographies de l'eau Regmin, Ianassa, Proteus, Spéiô, pour bande, 47 minutes, Inédit
    • <élec> Sopiana pour flûte, piano et bande magnétique, 10 minutes 30 s., Durand
  • 1979
  • 1977
    • Areg pour piano à quatre mains, entre 4 minutes et 6 minutes, Durand
    • <élec> Kassandra pièce radiophonique pour ensemble instrumental et bande magnétique, 23 minutes, Durand
    • Octuor op. 35, 12 minutes 30 s., Durand
  • 1976
    • <élec> Da capo pour dix acteurs, trois interprètes d'instruments médiévaux et bande, 1 h 10 mn, Inédit
    • Parthenocissus Peverelliana pour quatuor à cordes, 01 minutes 30 s., partition retirée du catalogue
  • 1975
    • Solstice pour clavecin moderne (avec 16 pieds) et orgue positif (ou bande magnétique), 9 minutes, Durand
  • 1974
  • 1973
    • <élec> Temes Nevinbür pour deux pianos, deux percussions et bande magnétique, 16 minutes, Durand
  • 1972
    • <élec> Korwar pour clavecin moderne 16 pieds et bande, 14 minutes 40 s., Durand
    • <élec> Rambaramb pour orchestre et bande, 15 minutes 30 s., Durand
  • 1971
    • <élec> Agiba pour bande, 10 minutes 22 s., partition retirée du catalogue
    • <élec> Nuit pour bande, 11 minutes 20 s., Inédit
  • 1970
    • Danaé pour douze voix et percussion, 17 minutes, Salabert
    • Kemit pour darbouka ou zarb, 12 minutes, Salabert
    • La Peau du silence III pour orchestre, 20 minutes, Durand
  • 1969
    • Canzone V pour violon et trois contrebasses, 9 minutes, Durand
    • <élec> Rituel d'oubli pour ensemble et bande, 33 minutes, Salabert
    • Répliques pour orchestre et public, entre 9 minutes et 15 minutes, Inédit
  • 1968
    • Canzone IV pour quintette vocal, 9 minutes, Durand
  • 1967
    • Canzone III pour trois trompettes et quatre trombones, 07 minutes 45 s., Salabert
  • 1966
  • 1965
    • <élec> Soleil rugueux pour bande, 06 minutes 40 s., Inédit
    • Sporanges pour clavecin et violon, 07 minutes 30 s., partition retirée du catalogue
  • 1963
    • Canzone II pour quintette de cuivres, 05 minutes 20 s., Durand
    • Le son d'une voix pour ensemble instrumental, 07 minutes 30 s., Durand
    • <élec> Synergies pour ensemble et bande, 07 minutes 44 s., Durand
    • <élec> Terre de feu pour bande, 7 minutes, Inédit
  • 1962
  • 1960
    • <élec> Volumes pour ensemble, 12 minutes 40 s., Durand
  • 1959
  • 1958
    • Safous Mélè pour contralto solo, huit voix de femmes et neuf instrumentistes, 15 minutes, Salabert
  • 1957
    • Canzone I pour quintette de cuivres, 04 minutes 30 s., Inédit
  • 1956
    • Duo pour violon et piano, 4 minutes, Durand

Bibliographie

  • L'universel et l'utopique. Hommage à François-Bernard Mâche, Université de Paris-Sorbonne, Observatoire musical français, série « Hommage » n° 1, 2006.
  • « François-Bernard Mâche », numéro spécial de Musique et Culture, série 29 n° 4, Strasbourg 1984.
  • « François-Bernard Mâche », numéro spécial des Cahiers du C.I.R.E.M., n° 22-23, 210 p., Rouen 1992.
  • Francis BAYER, « Sous le signe du réel, autour de l'œuvre de François-Bernard Mâche », Musique présente, Revue d'Esthétique n° 4, décembre 1982 ; Repris dans Instantanés, Millénaire III, Paris 2003, p. 96-120 ISBN 2-911906-10-1.
  • Daniel CHARLES, « Petite introduction à l’esthétique de François-Bernard Mâche », Musiques nomades, Kimé 1998, p. 172-186. ISBN 2-84174-125-7.
  • François-Bernard MÂCHE, Cent opus et leurs échos, l'Harmattan, coll. « perspectives musicologiques contemporaines », 2012, 322 pages.
  • François-Bernard MÂCHE, Entretien avec Bruno Serrou, De la musique, des langues et des oiseaux, avec 1 dvd-rom, éd. Michel de Maule, coédition avec l'Ina et la Sacem, 2007, 316 p.
  • François-Bernard MÂCHE, Musique au singulier, éd. Odile Jacob, Paris, 2001.
  • François-Bernard MÂCHE, Un demi-siècle de musique… et toujours contemporaine, soixante-dix textes écrits de 1959 à 1999, Paris, L’Harmattan, 2000, 430 p. ISBN : 2-7384-8776-9.
  • François-Bernard MÂCHE, Entre l'observatoire et l'atelier, volume I, 218 p. trente-trois textes écrits de 1960 à 1995, Paris, éditions Kimé, 1998, ISBN : 2-84174-112-5.
  • François-Bernard MÂCHE, « Varèse, vingt ans après », Revue Musicale n° 383-384-385, Paris, Richard-Masse, 1985.
  • François-Bernard MÂCHE, Musique, mythe, nature ou les dauphins d'Arion, 138 p., éd. Klincksieck, 1983, deuxième édition augmentée, 222 p., 1991, ISBN : 2-86563-282-2.
  • François-Bernard MÂCHE, « Les mal entendus, compositeurs des années 70 », dialogues avec quinze compositeurs, Revue Musicale n° 314-315, 166 p., Paris, Richard-Masse, 1978.
  • François-Bernard MÂCHE, « La création musicale aujourd'hui », Cultures, n, 1973), 107–117.
  • François-Bernard MÂCHE, Le Mythe avant la lettre, éd. du Hameau.
  • François-Bernard MÂCHE, « Xenakis et la nature », L'arc, n° 51, 1972, 50–55.
  • François-Bernard MÂCHE, Entretien avec Luc Ferrari, Nouvelle revue française, n° 232, 1972, p. 112–116.
  • « Dialogue entre Gilbert Amy et F.-B. Mâche », Nouvelle revue française, n° 229, 1972, p. 111–119.
  • François-Bernard MÂCHE, « Méthodes linguistiques et musicologie », Musique en jeu, n° 5, 1971, p. 75–91.
  • François-Bernard MÂCHE, « Langage et musique », Nouvelle revue française, n° 196, 1969, p. 586-594.
  • François-Bernard MÂCHE, « Le son et la musique », Mercure de France, n° 349, 1963, p. 582-598.
  • François NICOLAS, « Une étrangeté familière (Écouter François-Bernard Mâche écoutant...) », Entretemps, 1999,  http://www.entretemps.asso.fr (lien vérifié en juin 2013).
  • Makis SOLOMOS, « Notes sur François-Bernard Mâche et l'Estuaire du temps », Méthodes nouvelles Musiques nouvelles, Presses Universitaires de Strasbourg, 1999, p. 237-249, ISBN 2-86820-090-7.

Discographie sélective

  • François-Bernard MÂCHE, Khnoum ; Le printemps du serpent ; Marae ; Aera, Les percussions de Strasbourg, 1 cd MFA, Accord-Universal, 2005.
  • François-Bernard MÂCHE, Kengir, Phénix, Brûlis, Figures, Aulodie, Accroche Note : Armand Angster, Gregory Johns, Françoise Kubler, Michèle Renoul, Emmanuel Séjourné, 1 cd MFA, Nocturne-l'empreinte digitale, 2007, n° ED13228 [Assai, 2002].
  • François-Bernard MÂCHE, Andromède, Braises, L’Estuaire du Temps, Gilbert Amy, Elisabeth Chojnacka, Elgar Howarth, Michaël Levinas, Orchestre philharmonique et chœurs de Radio-France, direction : Pascal Rophé, 1 cd MFA Radio-France, 2000, n° 216034 [Densite 21, 2006].
  • François-Bernard MÂCHE, Styx, Léthè, Dutch quartet, 1 cd Attacca Babel n° 9481.
  • François-Bernard MÂCHE, Aliunde, Aulodie, Figures, Kemit, Muwatalli, Rasna, Maponos, Phénix, ensemble Accroche-Note, 1 cd Erato, MFA, 1993, n° 2292-45826-2.
  • François-Bernard MÂCHE, Hypérion, L’Annonce faite à Marie, Tithon, 1 cd Jade n° 015/12 19.34.
  • François-Bernard MÂCHE, Amorgos, Kassandra, Manuel de Résurrection, Moires, Sopiana, ensemble 2e2m, Quatuor Arditti, Pierre-Yves Artaud, Martine Joste, Françoise Kubler, Jacqueline Mefano, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Fuminori Tanada, Boris de Vinogradow, 1 cd INA-GRM n° C 1018, Musidisc 1999, n° 292602.
  • François-Bernard MÂCHE, Eridan, Quatuor Arditti, avec des œuvres de Georges Aperghis, Allain Gaussin et Iannis Xenakis, 1 cd Montaigne, 1991, n° 782002.

Liens Internet