mise à jour le 19 août 2008
© Kai Bienert

Enno Poppe

Compositeur allemand né en 1969.

Né le 30 décembre 1969 à Hemer, dans le Sauerland (Allemagne), Enno Poppe étudie la direction d'orchestre et la composition à l’École supérieure des Arts de Berlin, auprès de Friedrich Goldmann et Gösta Neuwirth. Il poursuit ses études dans les domaines de la synthèse sonore et de la composition algorithmique à l’Université technique de Berlin et au Centre des Arts et des Médias ZKM de Karlsruhe, auprès d’Heinrich Taube. Il obtient de nombreuses bourses (du Sénat de Berlin pour la composition en 1992, 1995, et 1998, et de la Märkische Kulturkonferenz en 1994 notamment) et divers prix (prix Boris-Blacher pour ses Gelöschte Lieder en 1998, prix de la Ville de Stuttgart pour Knochen en 2001, de la Fondation musicale Ernst-von-Siemens en 2001 (conjointement avec l’ensemble Mosaik) et 2004, de l’Académie des Arts de Berlin en 2002 et 2006…). En 1996, il participe au forum jeunesse de la GNM et étudie à la Cité internationale des Arts à Paris. En 1999, il est invité au séminaire international des compositeurs à Boswil (Suisse). De 2002 à 2004, il enseigne la composition à l’École supérieure de Musique Hanns Eisler de Berlin et, en 2004, aux cours d’été de Darmstadt. Ses pièces sont commandées par des festivals renommés comme ceux de Witten, de Berlin, de Donaueschingen, de Salzbourg, le festival Éclat à Stuttgart, Musica Viva à Munich et la Biennale de Munich, notamment par l’Ensemble Modern, le Klangforum Wien, l’Ensemble Mosaïk, Contrechamps, musikFabrik et sous la direction de chefs comme Stefan Asbury, Pierre Boulez, Martyn Brabbins, Emilio Pomárico, Kasper de Roo, Peter Rundel et Ed Spanjaard. Depuis 1998, Enno Poppe est le directeur musical de l’Ensemble Mosaïk. © Ircam - Centre Pompidou.

Autres prix :

  • 2001 : boursier de la Fondation Wilfried-Steinbrenner (Berlin),
  • 2002-2003 : boursier de l’Académie Schloss Solitude (Stuttgart),
  • 2005 : prix Schneider Schott.

© Ircam-Centre Pompidou, 2008

Sources

Éditions Ricordi, Munich.

Bibliographie

  • Pierre ROULLIER (directeur de publication), Enno Poppe, Du devenir spectral, l'outre-son, éditions 2e2m, coll. « À la ligne », 2008 [édition bilingue français-anglais], avec des articles d'Omer Corlaix, Guy Lelong, Michèle Tosi, Martin Kaltenecker et un entretien de Corinne Schneider avec Enno Poppe.

Discographie

  • Enno POPPE, Interzone « Lieder und Bilder », Omar Ebrahim : voix, Anne Quirynen : video, Neue Vocalsolisten, ensemble Mosaik, Jonathan Stockhammer, 1 Cd Kairos, 2006, 0012552KAI.
  • Enno POPPE, Holz, 17 Etüden für Violine, Heft 2, Gelöschte Lieder, Tier, Rad, dans « Chamber music », Christian Vogel : clarinette, Chatschatur Kananjan : violon, Ernst Surberg et Benjamin Kobler : piano, Quatuor Kairos, Ensemble Mosaïk, CD Col Legno, 2005.
  • Enno POPPE, Holz, Knochen, Öl, Ernesto Molinari : clarinette, Klangforum Wien, dir. Stefan Asbury, CD Wergo, subdivision de SCHOTT MUSIC & MEDIA GmbH, Mainz, Allemagne, 2006, n° WER 65642 [livret : Björn Gottstein].

Lien Internet