mise à jour le 19 octobre 2012
© J.B. Millot

Laurent Petitgirard

Compositeur et chef d'orchestre français né en 1950.

Laurent Petitgirard étudie le piano avec Serge Petitgirard et la composition avec son frère Alain Kremski. Musicien éclectique, sa carrière de compositeur de musique symphonique (plus d'une vingtaine d'œuvres) et de musiques de films (cent soixante partitions) se double d'une activité de chef d'orchestre invité dans le monde entier (Orchestre de l'Opéra national de Paris, Orchestre philharmonique de Monte Carlo, Orchestre national de France, Orchestre national de Lyon, de Bordeaux, de Lille, Bamberger Sinfoniker, Berliner Symphoniker, Orchestres de la Tonhalle de Zurich, de la Fenice, de la BBC, l'Utah Symphonic Orchestra, les Seoul Philharmonic & KBS Orchestras, l'Orchestre de la Suisse Romande, l'Orchestre national d'Espagne, l'Orchestre d'État de Moscou, l'Orchestre national de Chine...).

Il est directeur musical de l'Orchestre symphonique français de 1989 à 1996, puis de l’Orchestre Colonne depuis décembre 2004. Il enregistre une trentaine de disques, dont Jeanne d'Arc au Bûcher d’Honegger ainsi que Gaspard de la Nuit (Ravel-Constant) dont il a dirigé la création. Il enregistre avec l'Orchestre national de France en 2003 son Poème pour grand orchestre à cordes qu'il dirige également en tournée au Pays-Bas avec l'Orchestre du Brabant. En avril 2004, il dirige deux concerts à l'Opéra Bastille avec l'Orchestre de l'Opéra de Paris (Napoléon Gance-Honegger-Constant).

Son premier opéra, Joseph Merrick dit Elephant Man, sur un livret d'Eric Nonn, a été enregistré par l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo et Nathalie Stutzmann pour le label Naxos. Créé en février 2002 à l'Opéra d'État de Prague dans une mise en scène de Daniel Mesguich, l’opéra est repris à l'Opéra de Nice en décembre 2002 où il est filmé (dvd Marco Polo). Une nouvelle production, mise en scène par Doug Varone en est présentée en mai 2006 par l’Opéra de Minneapolis. Son deuxième opéra Guru, sur un livret qu’il écrit avec Xavier Maurel est créé à l'Opéra de Nice en novembre 2010 et enregistré pour Naxos. 

Après Le Fou d'Elsa, pour voix d'alto et orchestre (2000), il compose Le Plus ardent à vivre… (septuor avec harpe, 2001), Les Douze Gardiens du Temple, commande de Radio France créée sous direction du compositeur par l’Orchestre philharmonique de Strasbourg au festival Présences 2006. Le Petit Prince, musique originale du spectacle conçu et mis en scène par Sonia Petrovna pour les opéras d'Avignon, Reims et Compiègne en 2010, fait l'objet d'un nouveau cd Naxos en 2013. Un Concerto pour saxophone alto et orchestre est créé en mars 2012 à Douai par Michel Supéra.

Ses nouveaux enregistrements pour Naxos, réalisés pour la plupart avec l’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine, comprennent notamment un disque consacré à ses trois poèmes symphoniques et un autre à ses trois premiers concertos, Dialogue pour alto et orchestre interprété par Gérard Caussé, Concerto pour violoncelle et orchestre, par Gary Hoffman et Le Légendaire pour violon, chœur et orchestre, par Augustin Dumay au violon. 

Pour le cinéma et la télévision, il collabore notamment avec Otto Preminger, Jacques Demy, Francis Girod, Peter Kassovitz, Pierre Schœndœrffer, Claude Danna, Jean-Claude Brialy, Jean Larriaga, Patrick Timsit, Laurent Heyneman, Michel Boisrond, Denis Amar, Pierre Granier Deferre, Bernard Queysannes, Alain Tasma, Pierre Joassin, Charles Nemes, Jacques Fansten, Florian Gallenberger… Un disque est consacré à ses musiques pour les films de Francis Girod et un autre à la musique de la série Maigret (Play-Time EMI).

Laurent Petitgirard a reçu le Grand prix lycéen des compositeurs en 2000 et le Prix musique 2001 de la SACD. Il est élu en décembre 2000 membre de l'Académie des Beaux-Arts et, en juin 2011, président du conseil d'administration de la Sacem. Il est Chevalier de la Légion d'Honneur, Officier de l'Ordre national du Mérite et Commandeur des Arts et Lettres. Il est marié avec la comédienne Sonia Petrovna et a un fils, Tristan Petitgirard, auteur, comédien et metteur en scène.

© Droits réservés, 2012

Sources

Site du compositeur (voir ressources documentaires).

Source et détails du catalogue

Site personnel du compositeur (voir Ressources documentaires).

La liste ci-dessous, également reprise du site du compositeur, répertorie les productions audiovisuelles dont il a composé la musique :

Musiques de films

Long-métrages
  • La pente douce, C. Danna, 1971 ;
  • L'apocalypse, J.C. Sée, 1972, avec Alain Kremski ; 
  • Un officier de polilce sans importance, J. Larriaga, 1972 ; 
  • L'oiseau rare, J.C. Brialy, 1973 ; 
  • Rosebud, Otto Preminger, 1974 ; 
  • Le diable au cœur, B. Queysanne, 1975 ; 
  • L'amant de poche, B. Queysanne, 1977 ; 
  • Asphalte, D. Amar, 1980 ;
  • La nuit de la mort, R. Delpard, 1982 ;
  • La nuit du risque, S. Gobbi, 1984 ;
  • Le roi des cons, C. Confortès, 1985, avec Nicolas Errera ;
  • Lacenaire, F. Girod, 1990 ;
  • Drôles d'oiseaux, P. Kassovitz, 1993 ;
  • Terminale, F. Girod,  1996 ;
  • Quasimodo, P. Timsit, 1999 ;
  • Là-haut, P. Schoendeorffer, 2003 ;
  • Un ami parfait, F. Girod, 2005 ;
  • John Rabe, F. Gallenberger, 2009.
Séries TV
  • Carnet de vie, 5 x 1h, E. Le Hung ;
  • Folies Offenbach, 6 x 1h, M. Boisrond ;
  • Toutes griffes dehors, 6 x 1h, M. Boisrond ;
  • L'Histoire contemporaine, 4 x 1h30, M. Boisrond ;
  • Série rose, 4 x 1h, M. Boisrond ;
  • Police des polices, 6 x 1h, M. Boisrond ;
  • Clémence Aletti, 6 x 1h, P. Kassovitz ;
  • Les hommes de bonne volonté, 6 x 1h, F. Villiers ;
  • Diane Lanster, 2 x 1h30, B. Queysannes ;
  • Les 400 coups de Virginie, 6 x 1h, B. Queysanne ;
  • La Belle Époque, 3 x 1h30, Gavin Miller ;
  • La marquise des ombres, 2 x 1h30, E.Niermans.
Télé-films
  • L'orange amère, R. Hanin ;
  • Le chateau-faible, J. Larriaga ;
  • Le rabat-joie, J. Larriaga ;
  • Louis Renault, J. Larriaga ;
  • Marion et son tuteur, J. Larriaga ;
  • La tendresse, B. Queysanne ;
  • Irène et sa folie, B. Queysanne ;
  • Hélas Alice est lasse, B. Queysanne ;
  • Antoinette, B. Queysanne ;
  • Le billard écarlate, B. Queysanne ;
  • Dans la citadelle, P. Kassovitz ;
  • Une femme jalouse, P. Kassovitz ;
  • Fausse notes, P. Kassovitz ;
  • Le mariage blanc, P. Kassovitz ;
  • Contrôle d'identité, P. Kassovitz ;
  • Tarzan, la reine de la jungle, P. Kassovitz ;
  • L'énigme blanche, P. Kassovitz ;
  • Les mains d'Orlac, P. Kassovitz ;
  • Stirn et Stern, P. Kassovitz ;
  • Old Falks, P. Kassovitz ;
  • Bonjour tristesse, P. Kassovitz ;
  • Faussaires et assassins, P. Kassovitz ;
  • Une femme sans histoire, A. Tasma ;
  • Meurte en ut majeur, M. Boisrond ;
  • Bienvenue au paradis, M. Vianey ;
  • Naissance d'un jour, J. Demy ;
  • La classe américaine, M. Hazanavicius - J.Mezerette ;
  • Un armour de cousine, P. Joassin ;
  • Orages, P. Kassovitz ;
  • Quand la mer ser retire, L. Heynemann ;
  • Sang noir, P. Kassovitz ;
  • L'oncle de Russie, F. Girod ;
  • Un souvenir, J. Renard.
Série Maigret
  • Maigret et les plaisirs de la nuit, J. Pinhéiro ;
  • Maigret et le corps sans tête, S. Leroy ;
  • Maigret chez les flamands, S. Leroy ;
  • Maigret et la nuit du carrefour, A. Tasma ;
  • Maigret et la maison du juge, B. Effeltere ;
  • Maigret se défend, A. Kostenko ;
  • La patience de Maigret, A. Kostenko ;
  • Maigret et la vieille dame, D. Delrieu ;
  • Maigret et l'homme du banc, E. Perrier ;
  • Maigret et les témoins récalcitrants, M. Sibra ;
  • Maigret et le fantôme, H. Kahakorpi ;
  • Maigret « Cécile est morte », D. De La Patellière ;
  • Maigret et l'affaire Saint-Fiacre, D. De La Patellière ;
  • Maigret se trompe, J. Bunuel ;
  • Maigret et l'écluse n° 1, O. Schatzky ;
  • Maigret et la vente à la bougie, P. Granier-Deferre ;
  • Maigret et l'enfant de chœur, P. Granier-Deferre ;
  • Les vacances de Maigret, A. Joassin ;
  • Maigret et le port des brumes, C. Nemes ;
  • Maigret en Finlande, P. Parika ;
  • Maigret et le Liberty bar, M. Favart ;
  • Maigret « L'improbable Monsieur Owen », P. Koralnik ;
  • Maigret et l'inspecteur cadavre, A. Joassin ;
  • Maigret « Madame Quatre et ses enfants », P. Berenger ;
  • Maigret « Meurtre dans un jardin potager », E. Belley ;
  • Maigret. Un meurtre de première classe, C. De Chalonge ;
  • Maigret voit double, F. Luciani ;
  • Maigret chez les riches, D. Granier-Deferre ;
  • Maigret et la croqueuse de diamants, A. Chandelle ;
  • Mon ami Maigret, B. Gantillon ;
  • Maigret et la fenêtre ouverte, P. Granier-Deferre ;
  • Maigret et le marchand de vin, C. De Chalonge ;
  • Maigret chez le ministre, C. De Chalonge ;
  • Maigret et le fou de Sainte Clotilde, C. Tonetti ;
  • Maigret à l'école, Y. De Chalonge ;
  • La maison de Félicie (Maigret), C. De Chalonge ;
  • Maigret et la princesse, L. Heynman ;
  • Maigret « Signé Picpus », J. Fansten ;
  • Un échec de Maigret, J. Fansten ;
  • L'ami d'enfance de Maigret, L. Heynemann ;
  • Les scrupules de Maigret, P. Joassin ;
  • Les petits cochons sans queue, C. Nemes ;
  • Maigret et le clochard, L. Heynemann ;
  • L'ombre chinoise, C. Nemes ;
  • Maigret chez le docteur, C. Tonetti ;
  • Maigret en meublé, L. Heynemann ;
  • Maigret et la demoiselle de compagnie, F. Apprederis ;
  • Maigret et les sept petites croix, J. Boivin ;
  • Maigret et l'étoile du Nord, C. Nemes.
Docu-fiction
  • La légende vraie de la Tour Eiffel, S.BrookDocumentaires
  • Sacha Guitry, M. Jullian
  • Versailles, G. Corbiau ;
  • La traque des nazis, I. Clark - D. Costelle.
Dessins animés
  • Crazy cow-boy, Mordillo-Duduyer ;
  • The busy world or Richard Scarry, 156 x 6' (CINAR - Paramount).

Source(s) du catalogue

Site personnel du compositeur (voir Ressources documentaires).

La liste ci-dessous, également reprise du site du compositeur, répertorie les productions audiovisuelles dont il a composé la musique :

Musiques de films

Long-métrages
  • La pente douce, C. Danna, 1971 ;
  • L'apocalypse, J.C. Sée, 1972, avec Alain Kremski ; 
  • Un officier de polilce sans importance, J. Larriaga, 1972 ; 
  • L'oiseau rare, J.C. Brialy, 1973 ; 
  • Rosebud, Otto Preminger, 1974 ; 
  • Le diable au cœur, B. Queysanne, 1975 ; 
  • L'amant de poche, B. Queysanne, 1977 ; 
  • Asphalte, D. Amar, 1980 ;
  • La nuit de la mort, R. Delpard, 1982 ;
  • La nuit du risque, S. Gobbi, 1984 ;
  • Le roi des cons, C. Confortès, 1985, avec Nicolas Errera ;
  • Lacenaire, F. Girod, 1990 ;
  • Drôles d'oiseaux, P. Kassovitz, 1993 ;
  • Terminale, F. Girod,  1996 ;
  • Quasimodo, P. Timsit, 1999 ;
  • Là-haut, P. Schoendeorffer, 2003 ;
  • Un ami parfait, F. Girod, 2005 ;
  • John Rabe, F. Gallenberger, 2009.
Séries TV
  • Carnet de vie, 5 x 1h, E. Le Hung ;
  • Folies Offenbach, 6 x 1h, M. Boisrond ;
  • Toutes griffes dehors, 6 x 1h, M. Boisrond ;
  • L'Histoire contemporaine, 4 x 1h30, M. Boisrond ;
  • Série rose, 4 x 1h, M. Boisrond ;
  • Police des polices, 6 x 1h, M. Boisrond ;
  • Clémence Aletti, 6 x 1h, P. Kassovitz ;
  • Les hommes de bonne volonté, 6 x 1h, F. Villiers ;
  • Diane Lanster, 2 x 1h30, B. Queysannes ;
  • Les 400 coups de Virginie, 6 x 1h, B. Queysanne ;
  • La Belle Époque, 3 x 1h30, Gavin Miller ;
  • La marquise des ombres, 2 x 1h30, E.Niermans.
Télé-films
  • L'orange amère, R. Hanin ;
  • Le chateau-faible, J. Larriaga ;
  • Le rabat-joie, J. Larriaga ;
  • Louis Renault, J. Larriaga ;
  • Marion et son tuteur, J. Larriaga ;
  • La tendresse, B. Queysanne ;
  • Irène et sa folie, B. Queysanne ;
  • Hélas Alice est lasse, B. Queysanne ;
  • Antoinette, B. Queysanne ;
  • Le billard écarlate, B. Queysanne ;
  • Dans la citadelle, P. Kassovitz ;
  • Une femme jalouse, P. Kassovitz ;
  • Fausse notes, P. Kassovitz ;
  • Le mariage blanc, P. Kassovitz ;
  • Contrôle d'identité, P. Kassovitz ;
  • Tarzan, la reine de la jungle, P. Kassovitz ;
  • L'énigme blanche, P. Kassovitz ;
  • Les mains d'Orlac, P. Kassovitz ;
  • Stirn et Stern, P. Kassovitz ;
  • Old Falks, P. Kassovitz ;
  • Bonjour tristesse, P. Kassovitz ;
  • Faussaires et assassins, P. Kassovitz ;
  • Une femme sans histoire, A. Tasma ;
  • Meurte en ut majeur, M. Boisrond ;
  • Bienvenue au paradis, M. Vianey ;
  • Naissance d'un jour, J. Demy ;
  • La classe américaine, M. Hazanavicius - J.Mezerette ;
  • Un armour de cousine, P. Joassin ;
  • Orages, P. Kassovitz ;
  • Quand la mer ser retire, L. Heynemann ;
  • Sang noir, P. Kassovitz ;
  • L'oncle de Russie, F. Girod ;
  • Un souvenir, J. Renard.
Série Maigret
  • Maigret et les plaisirs de la nuit, J. Pinhéiro ;
  • Maigret et le corps sans tête, S. Leroy ;
  • Maigret chez les flamands, S. Leroy ;
  • Maigret et la nuit du carrefour, A. Tasma ;
  • Maigret et la maison du juge, B. Effeltere ;
  • Maigret se défend, A. Kostenko ;
  • La patience de Maigret, A. Kostenko ;
  • Maigret et la vieille dame, D. Delrieu ;
  • Maigret et l'homme du banc, E. Perrier ;
  • Maigret et les témoins récalcitrants, M. Sibra ;
  • Maigret et le fantôme, H. Kahakorpi ;
  • Maigret « Cécile est morte », D. De La Patellière ;
  • Maigret et l'affaire Saint-Fiacre, D. De La Patellière ;
  • Maigret se trompe, J. Bunuel ;
  • Maigret et l'écluse n° 1, O. Schatzky ;
  • Maigret et la vente à la bougie, P. Granier-Deferre ;
  • Maigret et l'enfant de chœur, P. Granier-Deferre ;
  • Les vacances de Maigret, A. Joassin ;
  • Maigret et le port des brumes, C. Nemes ;
  • Maigret en Finlande, P. Parika ;
  • Maigret et le Liberty bar, M. Favart ;
  • Maigret « L'improbable Monsieur Owen », P. Koralnik ;
  • Maigret et l'inspecteur cadavre, A. Joassin ;
  • Maigret « Madame Quatre et ses enfants », P. Berenger ;
  • Maigret « Meurtre dans un jardin potager », E. Belley ;
  • Maigret. Un meurtre de première classe, C. De Chalonge ;
  • Maigret voit double, F. Luciani ;
  • Maigret chez les riches, D. Granier-Deferre ;
  • Maigret et la croqueuse de diamants, A. Chandelle ;
  • Mon ami Maigret, B. Gantillon ;
  • Maigret et la fenêtre ouverte, P. Granier-Deferre ;
  • Maigret et le marchand de vin, C. De Chalonge ;
  • Maigret chez le ministre, C. De Chalonge ;
  • Maigret et le fou de Sainte Clotilde, C. Tonetti ;
  • Maigret à l'école, Y. De Chalonge ;
  • La maison de Félicie (Maigret), C. De Chalonge ;
  • Maigret et la princesse, L. Heynman ;
  • Maigret « Signé Picpus », J. Fansten ;
  • Un échec de Maigret, J. Fansten ;
  • L'ami d'enfance de Maigret, L. Heynemann ;
  • Les scrupules de Maigret, P. Joassin ;
  • Les petits cochons sans queue, C. Nemes ;
  • Maigret et le clochard, L. Heynemann ;
  • L'ombre chinoise, C. Nemes ;
  • Maigret chez le docteur, C. Tonetti ;
  • Maigret en meublé, L. Heynemann ;
  • Maigret et la demoiselle de compagnie, F. Apprederis ;
  • Maigret et les sept petites croix, J. Boivin ;
  • Maigret et l'étoile du Nord, C. Nemes.
Docu-fiction
  • La légende vraie de la Tour Eiffel, S.BrookDocumentaires
  • Sacha Guitry, M. Jullian
  • Versailles, G. Corbiau ;
  • La traque des nazis, I. Clark - D. Costelle.
Dessins animés
  • Crazy cow-boy, Mordillo-Duduyer ;
  • The busy world or Richard Scarry, 156 x 6' (CINAR - Paramount).

Site Internet

Discographie sélective

  • Laurent PETITGIRARD, Guru, Claessens, Petrovna, Do, Wierzba, Kahn, Vidal, Chœur du Studio de Budapest, Chœur d'hommes Honvéd, Orchestre symphonique hongrois de Budapest, direction : Laurent Petitgirard, 2 cds Naxos, 2011, 8-660300-01.
  • Laurent PETITGIRARD, « Concertos for String Instruments », Dialogue ; Concerto pour violoncelle et orchestre ; Le légendaire, Gérard Caussé : alto, Gary Hoffmann : violoncelle, Augustin Dumay : violon, Chœur de la Radio polonaise, Orchestre national de Bordeaux Aquitaine, Orchestre philharmonique de Monte Carlo, Philharmonie classique polonaise, direction : Laurent Petitgirard, 1 cd Naxos, 2007, 557602.
  • Laurent PETITGIRARD, Les Douze Gardiens du Temple ; Poème ;  Euphonia, Orchestre national de Bordeaux Aquitaine, Orchestre symphonique de la Radio de Ljubljana, direction : Laurent Petitgirard, 1 cd Naxos, 2006, 8.570138.
  • Laurent PETITGIRARD, Joseph Merrick, The Elephant Man, Jana Sykorova : Elephant Man, Nicolas Rivenq : Doctor Treves, Robert Breault : Tom Norman, showman, Valérie Condoluci : Mary, nurse, Elsa Maurus : Eva Lükes, matron, Nicolas Courjal : Carr Gomm, hospital manager, Magali Léger : The Coloratura, Mari Laurila-Lili : Jimmy, showman's assistant, Chœur de l'Opéra de Nice, Orchestre philharmonique de Nice, direction : Laurent Petitgirard, 1 dvd Marco Polo, 2.220001.
  • Laurent PETITGIRARD, Joseph Merrick, The Elephant Man, Nathalie Stutzmann : Elephant Man, Nicolas Rivenq : Doctor Treves, Robert Breault : Tom Norman, showman, Marie Devellereau : Mary, nurse, Sophie Koch : Eva Lükes, matron, Nicolas Courjal : Carr Gomm, hospital manager, Celena Nelson-Shafer : The Coloratura, Damien Grelier : Jimmy, showman's assistant, Chœur français d'opéra, Orchestre philharmonique de Monte Carlo, direction : Laurent Petitgirard, 2 cds Naxos, 2004, 8.557 608/9.