mise à jour le 6 juin 2012
© Elsa Seignol

Maurilio Cacciatore

Compositeur italien né à Taranto en 1981.

Maurilio Cacciatore se forme auprès de Fabio Cifariello Ciardi au Conservatoire de musique de Pérouse. Après ses études de piano, de composition et de musique électronique en Italie et en Suède ainsi qu'un cycle d'études de Communication internationale à l’Université de Pérouse, il obtient en 2008 le diplôme de composition avec mention "très bien" au conservatoire de Strasbourg dans la classe d’Ivan Fedele et le Prix de composition de la Sacem.

En 2009-2010, il suit le Cursus I de composition de l'Ircam à Paris tout en poursuivant sa formation avec Ivan Fedele à l’Académie Santa Cecilia de Rome, où il obtient, en novembre 2010, le diplôme de perfectionnement en composition avec les félicitations du jury. Il fait la connaissance des compositeurs Michael Jarrell, Georges Aperghis et Yan Maresz et des interprètes comme Armand Angster et Mario Caroli et ces relations contribuent à profiler ses idées esthétiques et compositionnelles.

À la suite du Festival Siren de Göteborg (Suède) où elle est programmée en 2004, sa musique est jouée dans de nombreux pays européens ainsi qu'aux États-Unis, en Corée du Sud, au Japon et en Australie. En 2006, Maurilio Cacciatore est finaliste du Concours international de composition Music Today de Séoul (Corée du Sud) et l’association américaine Vox Novus le sélectionne pour une série de concerts. En 2009, Yakamoz, pour piano, gagne le Concours international de composition de Povoletto (Udine, Italie). La même année,  Stesso Obliquo, pour flûte et vibraphone, est sélectionné au Concours international E. Carella. Il reçoit en outre le prix de composition Goffredo Petrassi du Président de la République italienne.

Ses œuvres sont commandées et soutenues par d'importantes institutions, comme l'ensemble Accroche Note, L’Arsenale, la Sacem, la fondation Pomeriggi Musicali de Milan ou l'ensemble Artefacts. En 2008 les Voix de Strass, dirigées par Catherine Bolzinger, enregistrent ses Due Anfibi, pour douze vois amplifiées. Sélectionné par la Fondation Royaumont pour la session de composition Voix Nouvelles 2010, Kyrie y est créé par Les Cris de Paris et l'ensemble Linea. L'abbaye voit aussi la création de son installation sonore Apparaître, disparaître, se cacher pendant le mois de septembre 2011. De retour à l'Ircam dans le cadre du Cursus II en 2011, il compose un Concerto pour clavier midi, ensemble et électronique créé par l’Ensemble intercontemporain en octobre 2011. Tamonontamo, nouvelle commande des Cris de Paris est créé au ManiFeste de l'Ircam en juin 2012.

Dans le domaine musicologique, Maurilio Cacciatore donne des conférences à la phonothèque Umberto Trotta de Pérouse, à la Fondation Valentino Bucchi de Rome et aux Universités de Mayence en Allemagne et de Séoul. Il est l'un des fondateurs de l’ensemble L’imaginaire de Strasbourg. Il enseigne la composition au conservatoire Nicola Sala de Benevento (Italie). Ses premières compositions sont publiées par les éditions Arspublica et, à partir de 2010, par les éditions Suvini Zerboni.

Sources

Maurilio Cacciatore.

Lien Internet