mise à jour le 27 mars 2012
© Nico Serda

Miroslav Srnka

Compositeur tchèque né à Prague en 1975.

Miroslav Srnka étudie la musicologie à l'Université Charles de Prague avec Jarmila Gabrielová de 1993 à 1999 et la composition à l'Académie des Arts de Prague avec Milan Slavický de 1998 à 2003. Par ailleurs ses études de composition le mènent à l'Université Humboldt de Berlin en 1995-1996, au Conservatoire national supérieur de musique de Paris en 2001 ainsi qu'à l'Ircam en 2002 et 2004 où il suit notamment l'enseignement d'Ivan Fedele et de Philippe Manoury.

Il est lauréat des Prix Gideon Klein en 2001, Leoš Janácek en 2004 (pour Tak klid., scènes orchestrales inspirées par les lettres de Leoš Janáček à Kamila Stösslová et Zdeňka Janáčková) et, en 2009, du Prix Ernst von Siemens pour Fan Faire, et celui de la Fondation Wilfried-Steinbrenner.

En 2005, Wall, opéra miniature d'après Jonathan Safran Foer, est créé à l'Opéra de Berlin. En 2006-2007, Miroslav Srnka est compositeur invité en résidence de l'Orchestre philharmonique du théâtre d'Heidelberg en Allemagne qui lui commande Reading Lessons et Kráter Brahms (2007). En 2011, son opéra de chambre Make No Noise est créé au Festival d'Opéra de Munich et sa pièce Jakub Flügelbunt (children's "comics"), au Semperoper de Dresde.

Parmi ses commanditaires et interprètes figurent les plus prestigieux ensembles de la scène contemporaine européenne, tels que l'Ensemble Modern sous la direction de Matthias Pintscher et Franck Ollu, l'Ensemble intercontemporain, le Klangforum Wien, sous la direction de Sylvain Cambreling, l'Orchestre philharmonique de la BBC, la Staatskapelle de Dresde, la philharmonie Prague Modern et les solistes Peter Rundel, Petr Kotík, le Quatuor Diotima, le Quatuor Arditti, le Zebra Trio, Claron McFadden, David Robertson, Annsi Karttunen, Magnus Lindberg, Dagmar Pecková, Eric Nielsen, Francesco Dillon, Emanuele Torquati, Jiří Bárta, Jana Boušková, Saar Berger, ainsi que des membres du Deutsches Symphonie Orchester Berlinet du Bayerisches Staatsorchester.

Ses œuvres sont jouées entre autres aux festivals du Printemps de Prague, Musica à Strasbourg, Ultraschall Berlin, Wien Modern, Présences à Paris, Milano Musica, Münchener Opernfestspiele, Printemps des Arts de Monte-Carlo, Ostrava New Music Days, Contempuls.

Sources

Site personnel de Miroslav Srnka (voir Ressources).

Lien Internet