mise à jour le 5 février 2013
© Cristina Mercatante

Vittorio Montalti

Compositeur italien né à Rome en 1984.

Vittorio Montalti obtient le master de compostion avec Alessandro Solbiati au Conservatoire G. Verdi et le master de piano dans la classe d'Aldo Tramma au Conservatoire Santa Cecilia de Rome où il étudie ensuite la composition avec Ivan Fedele. Il participe aux deux années de Cursus de l'Ircam de 2011 à 2013 et à des master classes avec Luca Francesconi, Azio Corghi, Luis De Pablo et Toshio Hosokawa. Il étudie en outre avec Frédéric Durieux au Conservatoire national supérieur de Paris.

En 2010, il reçoit le Lion d'argent de la Biennale de Venise. Par ailleurs, il est lauréat du concours international de composition du Conservatoire de Milan, de la Galleria d’Arte moderna de Milan, ainsi que des Prix E. Carella et Vieri Tosatti. Il est sélectionné pour le Premio San Fedele Giovani Artisti (2010-2013) ainsi que pour le Sixième forum de l'Ensemble Aleph pour les jeunes compositeurs en 2009.

Vittorio Montalti reçoit des commandes de la Biennale de Venise (Evolution, 2009, Dittico, 2010), de l'Ensemble Divertimento (Inside my head, 2006 et Les toits de Paris, 2011), du Festival Bergamo Musica (Farewell, 2011, Cinque studi sulla dinamica della luce, créé en 2012 par le quatuor Prometeo), de l'ensemble Ex Novo/SaMPL (Labyrinthes, 2012), du Festival Pontino (Passacaglia et Il giardino dei sentieri che si biforcano créé en 2009 par l'ensemble Multilatérale), de RomaTreOrchestra (Studio, 2005), de la Fondazione Culturale San Fedele (L’isola di Patmos, 2011).

Sa musique est jouée en outre au Dunois Theater, au Festival Slowind, à la Maison de la Télévision de Strasbourg, à Berlin (Zentral und Landesbibliothek), à L’Imaginaire (Institut culturel italien de Strasbourg), à l'Italian Culture Institute of Melbourne and Sidney (CEMAT- Progetto Sonora), à l'Institut culturel italien de Paris. Elle a été retransmise par RadioTre Rai et Radio Vaticana.

En juin 2013, Tentative d’épuisement, pour ensemble et électronique est créée au festival ManiFeste de l'Ircam par les solistes de l'Orchestre de l'Académie de Lucerne dirigés par Heinz Holliger.

Sources

Site personnel de Vittorio Montalti (voir ressources).

  • Musique électronique / sur support / instruments mécaniques
  • Musique soliste (sauf voix)
    • Bagatella pour piano (2011), 3 minutes, Suvini Zerboni
    • Don’t shoot the piano players pour piano (2011), 10 minutes, Suvini Zerboni
    • Etude pour violon (2008), 3 minutes
    • Etude II pour accordéon (2009), 4 minutes, Berben
    • Ghiribizzo pour guitare (2010), 00 minutes 50 s., Suvini Zerboni
    • <élec> Labyrinthes pour flûte basse et électronique (2012), 12 minutes 16 s., Suvini Zerboni
    • <élec ircam> Macchina Crudele pour violoncelle et électronique (2012), 5 minutes, Suvini Zerboni
    • Taureau pour piano (2009), 6 minutes, Suvini Zerboni
  • Musique de chambre
  • Musique instrumentale d'ensemble
  • Musique concertante
    • In acque profonde pour flûte basse amplifiée et orchestre (2012), 13 minutes, Suvini Zerboni
    • Studio pour piano et orchestre à cordes (2005), 4 minutes
  • Musique vocale et instrument(s)
    • Bestiaire pour voix et percussion (2010), 07 minutes 30 s., Suvini Zerboni
    • Caricatura pour voix, hautbois et accordéon (2009), 5 minutes
    • Divagazione nuda pour voix, hautbois et accordéon (2009), 04 minutes 30 s.
    • Evolution pour ensemble jazz (2009), 10 minutes
    • Farewell pour voix et ensemble (2011), 3 minutes, Suvini Zerboni
    • Filtrage n° 1 pour voix, flûte, clarinette, percussion, violon et violoncelle (2010), 5 minutes
  • Musique vocale a cappella
    • Bestiaire II pour voix (2011), 04 minutes 30 s., Suvini Zerboni

Liens Internet

Bibliographie

Discographie

  • Vittorio MONTALTI, Nu descendant un escalier, dans « 6e Forum international des jeunes compositeurs », Ensemble Aleph, 2010, ISBN 978-2-916738-02-4.
  • Vittorio MONTALTI, Bagatella, dans « Beethoven e Risonanze », Maria Grazia Bellocchio : piano, 1 dvd Fondazione San Fedele, 2011.