mise à jour le 24 mars 2011

Leilei Tian

Compositrice chinoise née le 31 juillet 1971 à Jiangsu.

Leilei Tian est née en 1971 dans la province du Jiangsu en Chine et commence à apprendre le piano à l'âge de six ans. De 1988 à 1995, elle étudie la composition au conservatoire central de musique de Pékin avec Zhenmin Xu. En 1997, elle va étudier en Suède avec Ole Lützow-Holm au conservatoire de musique de Göteborg où elle obtient son diplôme de perfectionnement en 2001. 

Elle participe aux cours d'été de Darmstadt, au Centre Acanthes, à la session de composition Voix Nouvelles de Royaumont, à la Rencontre internationale des jeunes compositeurs à Apeldoorn, aux cours d’été de l’Ircam, à l’Académie Avantgarde Schwaz en Autriche. Elle y suit l'enseignement de Brian Ferneyhough, Salvatore Sciarrino, Gérard Grisey, Louis Andriessen et Boguslaw Schaeffer. En 2002-2003, elle suit le Cursus de composition et d'informatique musicale à l’Ircam où elle étudie avec Philippe Leroux, Jonathan Harvey, Tristan Murail, Brian Ferneyhough, Philippe Manoury et Philippe Hurel. Depuis lors, elle réside à Paris.

Elle reçoit des commandes d'institutions, de festivals et d'ensembles internationaux. Parmi ceux-ci, l’Orchestre Philharmonique Royal de Stockholm créé wwww-M en 2004, l’Ensemble de Ereprijs, Xiu II en 2004, l'Ensemble orchestral contemporain de Lyon, Paradisiers (2005), le Nieuw Ensemble d'Amsterdam, Autre, à la Gaudeamus Music Week en 2006, l'Ensemble intercontemporain, Burning Rose au festival Agora 2007. Par ailleurs, ses œuvres sont interprétées par les orchestres de la Tonhalle de Zurich, de Göteborg,  de Gulbenkian de Lisbonne, de Strasbourg, de Hongkong, par le Nouvel Ensemble Moderne de Montréal, l'Ensemble Earplay de San Francisco et dans des festivals internationaux comme le ISCM World Music Days, Huddersfield Contemporary Music Festival, Stockholm New Musik, La Biennale de Venise etc., ainsi que sur les radios France Musique, Deutschlandfunk, Radio Suédoise P2, Radio Polonaise et Radio Hollandaise.

Leilei Tian est lauréate de plusieurs concours internationaux prestigieux comme le concours « Citta 'di Udine » en Italie, pour  Wu  (1999), celui du GRAME à Lyon, le concours de Gaudeamus à Amsterdam pour Zhan Zidu (1998). Sa pièce pour orchestre Sâdhana (2000) est lauréate du Concours de composition pour orchestre de Besançon et du Prix de l'ISCM du festival World Music Days à Zurich.

De 2006 à 2008, elle est compositrice en résidence au CoMA Music Center en Suède où sont crées quatre pièces, parmi lesquelles Jubilee, Jubilate (2007) et La caverne des Idées (2010). Pour répondre à des commandes françaises, elle s'associe avec l'artiste vidéaste Cécile Le Talec pour deux œuvres Paradoxe céleste (2008) et Mukti, Mukta (2010).

Un disque monographique est édité par Chamber Sound à Stockholm en septembre 2010. En 2011, paraît chez BIS son concerto du saxophone Open Secret écrit pour Claude Delangle et l’Orchestre Chinois de Taipei en 2009.

© Ircam-Centre Pompidou, 2011

Sources

Leilei Tian.

  • Musique électronique / sur support / instruments mécaniques
    • <élec> Beyond pièce électroacoustique (2001), 5 minutes
    • <élec> Kitchen pièce électroacoustique (1999), 3 minutes
  • Musique soliste (sauf voix)
    • <élec ircam> Illusion réelle pour saxophone et électronique (2003), 10 minutes, Inédit
  • Musique de chambre
    • Dyeing pour violon, cor et célesta (1997), 9 minutes, Svensk Musik
    • Exquisite Cadaver pour quintette (2010), 1 minutes, Inédit
    • From Amen to Amen pour trombone et percussion (2006), 11 minutes, Svensk Musik
    • Huan Qi pour quatuor à cordes (1992), 10 minutes, Inédit
    • In our image, in our likeness pour violon et flûte à bec (2007), 15 minutes, Inédit
    • Jardin demain pour sextuor (2009), 9 minutes, Svensk Musik
    • La caverne des Idées pour quatuor de saxophones (2010), 11 minutes, Svensk Musik
    • Melting pour guitare et vibraphone (1998), 9 minutes, Svensk Musik
    • Moult pour flûte et violoncelle (2002), 10 minutes, Inédit
    • Roaring in the clouds pour trombone et percussion (2007), 11 minutes, Svensk Musik
    • Soupir rosâtre pour quatuor à cordes (2005), 14 minutes, Inédit
    • Wu pour sept instruments (1999), 7 minutes, Svensk Musik
    • Yinyun pour quatuor de flûtes à bec (2001), 11 minutes, Inédit
    • ensemble Intégrales pour cinq instruments (2005), 11 minutes, Inédit
  • Musique instrumentale d'ensemble
    • Autre pour onze instruments (2006), 10 minutes, Svensk Musik
    • Burning Rose pour ensemble (2007), 14 minutes, Svensk Musik
    • Dance in five pour orchestre (2007), 6 minutes, Svensk Musik
    • Out of the temple pour ensemble (1999), 3 minutes
    • <élec> Paradisiers pour ensemble et bande (2005), 13 minutes
    • Peace pour grand orchestre (1993), 20 minutes, Inédit
    • Ruining pour grand orchestre (1995), 30 minutes, Inédit
    • Sâdhana pour grand orchestre (2000), 14 minutes, Salabert
    • Wang Yue Looking at the Mountain Yue, pour neuf intruments (1994), 9 minutes, Inédit
    • Xiu I pour neuf instruments (2001), 5 minutes, Inédit
    • <élec> Xiu II pour ensemble (2004), 11 minutes
    • Xiu III pour orchestre d'harmonie (2007), 11 minutes, Svensk Musik
    • Zhan Zidu The punishment of Zidu, pour orchestre à cordes (1998), 13 minutes, Svensk Musik
  • Musique concertante
    • Jubilee, Jubilate pour trombone, percussion et orchestre à cordes (2007), 11 minutes, Svensk Musik
    • Open Secret pour saxophone soprano et orchestre chinois (2009), 15 minutes, Svensk Musik
    • wwww-M pour quatuor de saxophones et orchestre (2004), 17 minutes, Svensk Musik
  • Musique vocale et instrument(s)
    • Jio Quanzi I pour trois voix de femmes, violon et alto (2000), 8 minutes
    • <élec> Mukti, Mukta pour soprano, violoncelle, percussion, bande son et vidéo (2010), 15 minutes
    • Paradoxe céleste pour flûte, soprano, appeaux, percussion et vidéo (2008), 15 minutes
    • <élec> To Beijing Opera pour soprano, violoncelle, percussion et bande (1998), 10 minutes, Svensk Musik
  • Musique vocale a cappella
    • Jio Quanzi II pour six voix de femmes a cappella (2003), 9 minutes
    • Water sleeve pour huit voix mixtes a cappella (2001), 20 minutes
  • 2010
  • 2009
    • Jardin demain pour sextuor, 9 minutes, Svensk Musik
    • Open Secret pour saxophone soprano et orchestre chinois, 15 minutes, Svensk Musik
  • 2008
  • 2007
  • 2006
    • Autre pour onze instruments, 10 minutes, Svensk Musik
    • From Amen to Amen pour trombone et percussion, 11 minutes, Svensk Musik
  • 2005
  • 2004
    • <élec> Xiu II pour ensemble, 11 minutes
    • wwww-M pour quatuor de saxophones et orchestre , 17 minutes, Svensk Musik
  • 2003
    • <élec ircam> Illusion réelle pour saxophone et électronique, 10 minutes, Inédit
    • Jio Quanzi II pour six voix de femmes a cappella, 9 minutes
  • 2002
    • Moult pour flûte et violoncelle, 10 minutes, Inédit
  • 2001
    • <élec> Beyond pièce électroacoustique, 5 minutes
    • Water sleeve pour huit voix mixtes a cappella, 20 minutes
    • Xiu I pour neuf instruments, 5 minutes, Inédit
    • Yinyun pour quatuor de flûtes à bec, 11 minutes, Inédit
  • 2000
    • Jio Quanzi I pour trois voix de femmes, violon et alto, 8 minutes
    • Sâdhana pour grand orchestre, 14 minutes, Salabert
  • 1999
    • <élec> Kitchen pièce électroacoustique, 3 minutes
    • Out of the temple pour ensemble, 3 minutes
    • Wu pour sept instruments, 7 minutes, Svensk Musik
  • 1998
    • Melting pour guitare et vibraphone, 9 minutes, Svensk Musik
    • <élec> To Beijing Opera pour soprano, violoncelle, percussion et bande, 10 minutes, Svensk Musik
    • Zhan Zidu The punishment of Zidu, pour orchestre à cordes, 13 minutes, Svensk Musik
  • 1997
    • Dyeing pour violon, cor et célesta, 9 minutes, Svensk Musik
  • 1995
    • Ruining pour grand orchestre, 30 minutes, Inédit
  • 1994
    • Wang Yue Looking at the Mountain Yue, pour neuf intruments, 9 minutes, Inédit
  • 1993
    • Peace pour grand orchestre, 20 minutes, Inédit
  • 1992
    • Huan Qi pour quatuor à cordes, 10 minutes, Inédit

Bibliographie

  • Berit BERGENDAHL, « Sound and Mantra from China – Leilei Tian’s orchestra music », Göteborgs-Posten, photos par Niklas Maupoix, Göteborg, Suède, 2001.
  • Walter EKELIN, « Interview with Leilei Tian », Kulturen, Stockholm, 18 septembre 2007.
  • Johanna ETHNERSSON, « Leilei Tian and her music », Nutida Musik, Stockholm, janvier 2006.
  • Marie-Claire FAYRET, « Le Plein du Vide - Les compositeurs chinois depuis la Révolution culturelle », SCÉRÉN – CNDP, avril 2006.
  • Catherine HEYDEN , « Une nouvelle génération de compositeurs (Tremplin 2007) », Accents n° 32, revue de l'Ensemble intercontemporain, en ligne sur http://ensembleinter.boceto.fr/accents-online (lien vérifié en mars 2011), Paris, 2010.
  • LIJIN, « Paradoxe Céleste de Leilei Tian »Music Weekly, Pékin, 19 mars 2008.
  • Wang YUHE, « Contemporary music composer Leilei Tian », dans Music of the People, photos par Li Yimin, Pékin, février 2004.

Discographie

  • Leilei TIAN, Open Secret, 1 cd BIS, 2011, à paraître.
  • Leilei TIAN, From Amen to Amen ; Roaring in the clouds ; Jubilee, Jubilate,  Axelsson & Nilsson Duo : Jonny Axelsson : percussion, Ivo Nilsson : trombone, Musica Vitae Chamber Orchestra, avec des œuvres de Volker Staub, Jonny Axelsson et Ivo Nilsson, 1 cd Chamber Sound, 2010, CSCD11042.
  • Leilei TIAN, ensemble Intrégrales, dans « Traces of Asia », ensemble Intrégrales, avec des œuvres de Alireza Mashayeki, Misato Mochizuki, Kee Yong Chong, Suren Soronzonbold, Jamilia Jazylbekova, 1 cd Label Coviello Classics, 2006, COV40613.
  • Leilei TIAN, Wu, dans « Contemporanea 2002, Interensemble, direction : Bernardino Beggio, avec des œuvres de Marco Bertona, Antonio Giacometti, Satoshi Ohmae, Fabrizio Fanticini, Kee Yong Chong, Roberto Filoseta et Antti Saario, 1 cd Taukay Edizioni Musicali, 2002, TauKay 123.

Liens Internet