mise à jour le 23 novembre 2012

Jesper Nordin

Compositeur suédois né le 6 juillet 1971 à Stockholm.

Jesper Nordin étudie au Royal Collège de musique à Stockholm avec Pär Lindgren et Bent Sørensen puis l'Ircam à Paris avec Philippe Leroux, à l'Université de Stanford et au Center for Computer Research in Music and Acoustics (CCRMA, Stanford) en 2004 avec Brian Ferneyhough.

Son style musical inclut des références à la musique suédoise traditionnelle, au rock et la musique improvisée. À la suite de son apprentissage et son travail dans des centres musicaux tels que l'Ircam, le GRAME et le CCRMA, il consacre une large part à la musique électronique aussi bien dans ses compositions qu'en tant qu'interprète.

Ses pièces vont de la musique électronique improvisée à des compositions pour orchestre jouées notamment par les orchestres symphoniques de la BBC, de Bâle, de Trondheim, de la Radio suédoise et de la Radio filandaise. Ces pièces pour ensemble sont jouées entre autres par l'Itinéraire et l'Ensemble orchestral contemporain, l'ensemble Dutch ASKO, le San Francisco Contemporary Music Players, l'ensemble finlandais Zagros.

Jesper Nordin est régulièrement représenté dans des festivals internationaux comme l'ISCM et Gaudeamus à Amsterdam, Musiques en Scène à Lyon, WhyNote à Dijon, Ultima à Oslo, Takefu au Japon. Il reçoit des commandes d'institutions majeures dans de nombreux pays européens et notamment une commande d'État du ministère français de la culture – Undercurrents pour Benjamin Carat (2007) – et gagne des récompenses prestigieuses telles que le prix suédois Christ Johnson et une recommandation pour la compétition internationale des stations de radio Rostrum de l'UNESCO. De 2004 à 2006, il est compositeur résident pour la chaîne musicale de radio suédoise. En 2006, celle-ci publie un album monographique-portrait « Residues ». Depuis 2008, Jesper Nordin est publié aux éditions Peters.

Parmi ses pièces récentes figure Circe pour percussion et ensemble – dont la création en 2012 par Jean Geoffroy et l'Ensemble orchestral contemporain à la biennale Musiques en Scène de Lyon s'est accompagnée de celle de Diffusing Grains pour ensemble de percussion – et des pièces pour ensemble et électronique, dont le cycle des Pendant (2009), commande de L'Itinéraire, ou Aftermath et In the midst of Trespassing No 2 créé au festival Takefu en 2010. Récemment il aborde aussi la musique vocale avec le Lamento d'Arianna pour chœur mixte (2009) et Width of a Circle pour voix et ensemble créé par le KammarensembleN et harmony of Voices sous la direction de Franck Ollu en 2010.

© Ircam-Centre Pompidou, 2012

Liens Internet

Discographie

  • Jesper NORDIN, « Pendants » : Undercurrents ; Surfaces scintillantes ; Cri du berger ; the aisl ; Pendants, Benjamin Carat : violoncelle et l'Ensemble Gageego! : direction : Pierre-André Valade, 1 cd Phono Suecia, 2012.
  • Jesper NORDIN, « Residues » : 1. Residues ; 2. Double Concerto ; 3. sleep now in the fire ; 4. Arv ; 5. calm like a bomb ; 6. inevitabilini ; 7. Invisible Mantra ; 8. Vintage ; 9. Frozen still ; 10. Ingen får tro att allt är någons fel, Jean-François Laporte (1), Daniel Frankel : violon (2), Åsa Åkerberg : violoncelle (2), Rolf-Erik Nystrøm : saxophone (3), The Swedish Radio Symphony Orchestra (1, 3), direction : Niklas Willén (1, 3), Västerås Sinfonietta, direction : Eivind Aadland (2, 4), Trondheim Symphony Orchestra (4), Daniel Frankel (5), Anna Petrini (6), The Swedish Radio Choir, direction : Andreas Hanson (7), Niklas Brommare : percussion (8), Oskar Ekberg (9), radio art (10), 2 cds SR Records, 2006.