mise à jour le 6 janvier 2010
© Herman Ricour

Philippe Boesmans

Compositeur belge né le 17 mai 1936 à Tongres, Belgique.

Après des études de piano au Conservatoire Royal de Musique de Liège où il obtient un Premier prix, Philippe Boesmans renonce finalement à une carrière de pianiste – à part quelques interventions lors de concerts avec l'ensemble Musique Nouvelle – préférant se consacrer à la composition qu'il étudie en autodidacte. Ses rencontres avec Pierre Froidebise, Henri Pousseur, Célestin Deliège et André Souris, ainsi que des stages à Darmstadt déterminent et assurent sa volonté de composer.

Ses premières pièces datent du début des années soixante et témoignent de la profonde influence – à travers les œuvres de Berio, Boulez, Pousseur et Stockhausen – d'un sérialisme qui se fissure, incluant consonances et périodicités rythmiques.

En 1971, Boesmans est attaché au Centre de recherches musicales de Wallonie, dirigé par Henri Pousseur et au Studio électronique de Liège. Producteur à la RTBF, il est, de 1985 à 2007, compositeur en résidence au Théâtre Royal de la Monnaie, dont les directeurs Gérard Mortier puis Bernard Foccroulle lui commandent de nombreuses pièces comme les Trakl-Lieder (1987), une transcription de l'opéra de Monteverdi Le Couronnement de Poppée (1989) et plusieurs œuvres scéniques : La passion de Gilles (1983), Reigen (1993), avec une mise en scène de Luc Bondy sur la pièce du même nom de Schnitzler, reprise de nombreuses fois, qui vaut au compositeur une renomée internationnale. Wintermärchen, d'après The Winter’s Tale de Shakespeare, nouvelle collaboration avec Luc Bondy est créée en 1999 au Théâtre Royal de La Monnaie à Bruxelles et repris 2000 à l’Opéra de Lyon, au Châtelet à Paris et en 2004 au Liceu à Barcelone. Suivent les opéras Julie créé au théâtre de la Monnaie de Bruxelles en 2005, repris à Vienne et au festival d'Aix-en-Provence et Yvonne, princesse de Bourgogne, comédie tragique créée à l'Opéra de Paris en 2009.

Ses œuvres, programmées par les principaux festivals internationaux – Darmstadt, Varsovie, Zagreb, festival Ars Musica Bruxelles, Royan, Metz, Avignon, Strasbourg, Montreal – ont reçu de nombreux prix, parmi lesquels le Prix Italia pour Upon La-Mi (1969), le Prix de l'Union de la Presse Musicale Belge, le Prix de l'Académie Charles-Cros et le Prix international du disque Koussevitzky pour l'enregistrement du Concerto pour violon et de Conversions et le Prix Charles-Cros pour le DVD de Julie en 2007. En 2000, Boesmans reçoit le prix Honegger pour l'ensemble de son œuvre et, en 2004, le Prix Musique de la SACD.


© Ircam-Centre Pompidou, 2010

Sources

  • Opéra de Paris, Théâtre Royal de la Monnaie, éditions Jobert, éditions Ricordi ;
  • Philippe BOESMANS, Entretiens et témoignages, éditions Mardaga, Christian Renard et Robert Wangermée éditeurs, Sprimont, Belgique, 2005.

Source et détails du catalogue

  • Éditions Jobert, éditions Ricordi ;
  • Robert Wangermée et Valérie Dufour, catalogue raisonné dans Philippe Boesmans, Entretiens et témoignages, éditions Mardaga, Christian Renard et Robert Wangermée éditeurs, Sprimont, Belgique, 2005.

Source(s) du catalogue

  • Éditions Jobert, éditions Ricordi ;
  • Robert Wangermée et Valérie Dufour, catalogue raisonné dans Philippe Boesmans, Entretiens et témoignages, éditions Mardaga, Christian Renard et Robert Wangermée éditeurs, Sprimont, Belgique, 2005.

Bibliographie

  • Philippe BOESMANS, Entretiens et témoignages, éditions Mardaga, Christian Renard et Robert Wangermée éditeurs, Sprimont, Belgique, 2005.
  • Célestin DELIÈGE, Bernard FOCCROULLE, Claude LEDOUX, Philippe Boesmans, Edition BEBA - Opéra National de Belgique, Bruxelles, 1983.

Discographie

  • Philippe BOESMANS, Day dreams, Jessica Ryckewaert : percussion, Gérald Bernard : percussion, Jean-Marc Sullon : Live electronics, 1 cd Fuga Libera, 2009 [enregistrement : 2008], avec des pièces de Pierre Bartholomée et Gilles Gobert.
  • Philippe BOESMANS, Tunes ; Tunes V ; Cadenza ; Fanfare I ; Surfing, David Lively : piano, Christophe Desjardins : alto, ensemble Musique Nouvelle, Georges-Elie Octors : direction, 1 cd Cyprès, 2008 [enregistrement 2007].
  • Philippe BOESMANS, Julie, opéra en un acte, CYPRES OPEN, 2005.Kazushi Ono : direction, piano, Malena Erman : contralto, Garry Magee : baryton, Kerstin Avemo : soprano, orchestre de chambre de la Monnaie, Luc Bondy : mise en scène, DVD BEL AIR, 2007 [enregistrement : 2005].
  • Philippe BOESMANS, Fanfare II, pour orgue, Bernard Foccroulle, 1 cd Ars Musici, 2000, avec des œuvres de Pieter [Peeter] Cornet, Franz Tunder, Nicolas de Grigny, Johann Sebastian Bach, Felix Mendelssohn-Bartholdy, César Franck.
  • Philippe BOESMANS, Summer dreams ; Love and Dance Tunes ; Ornamented Zone, quatuor Arditti (1), Dale Duesing : baryton (2), Jean-Luc Plouvier : piano, clavecin, mixage (2), ensemble Musique Nouvelle, Patrick Davin : direction (3), 1 cd Ricercar, 1998.
  • Philippe BOESMANS, Reigen, opéra en 10 dialogues, Sylvain Cambreling : direction, Deborah Raymon : soprano, Mark Curti : ténor, Elzbieta Ardam : mezzo-soprano, Roberto Sacca : ténor, Solveig Kringelborn : soprano, Franz Ferdinand Nentwig : baryton, Randi Stene : mezzo-soprano, contralto, Ronald Hamilton : ténor, Françoise Pollet : soprano, Dale Duesing : baryton, orchestre du théâtre royal de la Monnaie, ), 1 cd Ricercar, 1994 [enregistrement 1993].
  • Philippe BOESMANS, Fanfare I ; Cadenza ; Day dreams, Chantal Bohets : piano (1, 2), Win Konink : percussion (3), Jean-Marc Sullon et  Vincent Glasmacher : Live electronics (3), 1 cd Ricercar 1991.
  • Philippe BOESMANS, Trakl Lieder ; Fly et Driving ; Surfing, Françoise Pollet : soprano (1), Sylvain Cambreling : direction, orchestre du théâtre royal de la Monnaie, Quatuor Arditti (2), Christophe Desjardins : alto (3), Georges-Elie Octors : direction, Percussion (3), ensemble Musique Nouvelle (3), 1 cd Ricercar, 1990.
  • Philippe BOESMANS, Attitudes ; Extases, Elise Ross, vocaliste, ensemble Musique Nouvelle : Chantal Bohets et Pierre Thomas : piano, Bernard Foccroule : synthetiseur, Daniel Delmotte :  percussion, direction : Georges Octors jr, ensemble Synonymes (2), Patrick Davin Direction (2), 1 cd Ricercar 1988.
  • Philippe BOESMANS, Conversions pour orchestre ; Concerto pour violon et orchestre ; Concerto pour piano et orchestre, Richard Pieta : violon, Marcelle Mercenier : piano, orchestre philharmonique de Liège, direction : Pierre Bartholomée, 1 cd Cypres, 1982.

Liens Internet