Michaël Levinas (1949)

Les Réciproques (1986)

pour douze voix solistes a cappella

  • Informations générales
    • Date de composition : 1986
    • Durée : 05 mn
    • Éditeur : Lemoine, Paris, nº 27181, 1986
Effectif détaillé
  • ensemble de voix solistes à 12 voix

Information sur la création

  • 22 November 1986, Metz, Rencontres Internationales de Musique Contemporaine, par Groupe Vocal de France.

Observations

Enregistrement : Cd aeon, AE0104, Par-delà : Appels ; Les Réciproques ; Voix dans un vaisseau d'airain ; Diaclases ; Par-delà, Ensemble L'Itinéraire, Groupe Vocal de France, Just'à 5, Orchestre SWF de Baden-Baden.

Note de programme

Quelques mots sur le titre Les Réciproques. Dans Glück on trouve l'indication de deux cors qui doivent aboucher leurs pavillons dans Alceste et Caron t'appelle. Je me suis longtemps demandé ce que signifiait l'essai sonore désiré par Glück. Berlioz prétend qu'il s'agit d'un essai de sons mi-cuivrés, mi-bouchés que Glück aurait pu obtenir plus facilement en changeant de cor transpositeur. Mais n'assistons-nous pas là chez Glück à une expérience d'intermodulation et d'interaction d'un son sur l'autre ? je pense notamment à cette peuplade extra-européenne où une technique vocale permet à deux femmes de s'envoyer mutuellement, dans un face à face, la même note, en utilisant l'une et l'autre leur bouche comme caisse de résonance et espace de réflexion du son. Peut-être que Glück, contrairement à ce que suppose Berlioz, a pensé davantage à cette interaction de sons qu'à un effet de timbre bouché, cuivré. J'utilise dans ma pièce cette même technique en abouchant les cazous entre un chanteur et une chanteuse.

Michaël Lévinas