Michaël Levinas (1949)

Résonances polyphoniques (1985)

ou La Montée des oiseaux, pour contrebasse et dispositif électroacoustique

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1985
    • Durée : 06 mn
    • Éditeur : Lemoine, nº 27210, 1985
Effectif détaillé
  • 1 contrebasse

Information sur la création

  • 1985, Paris, prix de la classe de contrebasse du CNSMDP

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : dispositif électronique non spécifié

Note de programme

Cette pièce à été écrite pour le concours de sortie du conservatoire. Sa rédaction est contemporaine à celle de La Conférence des oiseaux. Il s'agit d'une version pour cordes de l'envol des oiseaux, écrite dans une premières mouture pour un cor. Une technique de vibrations sur un glissando en doubles cordes sonorisées, et traite par une boîte d'écho, donne la sensation auditive et visuelle d'une nuée d'oiseaux qui s'élève dans le ciel. L'instrument devient polyphonique, le glissando se multiplie par l'électronique, provoquant des grappes de son qui s'agglomèrent et se résorbent progressivement. La tension des doubles cordes de l'instrument restituent à la contrebasse un caractère animal et originel. La trompe marine n'est pas loin. La vibration première de la corde est elle-même travaillée par l'amplification et l'écho, de façon à créer une sensation d'ébranlement acoustique auquel répond à l'unisson un rebondissement de plus en plus violent de la peau d'une timbale.

Michaël Lévinas