Jonathan Harvey (1939-2012)

Chant (1992-1994)

pour violoncelle solo

  • Informations générales
    • Date de composition : 1992 - 1994
    • Durée : 03 mn
    • Éditeur : Faber Music, Londres
    • Commande: écrit d’abord pour alto pour Andrew Toovey, puis transcrit pour violoncelle à la demande de Frances-Marie Uitti
    • Dédicace : à Frances-Marie Uitti
Effectif détaillé
  • violoncelle

Information sur la création

  • 24 March 1994, Belgique, Bruxelles, Ars Musica, par Frances-Marie Uitti.

Note de programme

On sait Jonathan Harvey fasciné par la spiritualité : « Le mot “chant” en anglais suggère une forme d’incantation liturgique ou rituelle, écrit-il. Cette pièce brève s’élabore sur un bourdon dans le grave qui lui confère un aspect solennel, presque archaïque : on peut l’entendre comme la voix d’un pope russe ou grec orthodoxe, résonnant dans un temple – avec quelques éclats lointains de cloches. » Ce matériau d’une grande simplicité se voit creusé inlassablement par des variations de timbre et de dynamique et ponctué d’envolées occasionnelles vers l’aigu (au moyen d’harmoniques).

Tout comme Three Sketches, Chant exige du violoncelliste qu’il accorde (ou plutôt désaccorde) son instrument scordatura : au lieu de do sol la, on a donc ici do dièse – fa dièse – la abaissé d’un quart de ton. Autre point commun entre les deux pièces : un sentiment d’une grande liberté, comme si le musicien improvisait : « Ce que je cherche, écrit Jonathan Harvey en 1999, c’est une musique aussi fraîche qu’une improvisation, mais dont toutes les notes seraient pourtant à leur place. »

Jérémie Szpirglas, programme du concert ManiFeste du 2 juin 2012.