Fausto Romitelli (1963-2004)

Amok Koma (2001)

pour neuf instruments et électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 2001
    • Durée : 12 mn
    • Éditeur : Ricordi, Milan, nº 138856
Effectif détaillé
  • flûte, clarinette (aussi clarinette basse), percussionniste, piano, clavier électronique/MIDI/synthétiseur [sampler] , violon, alto, violoncelle

Information sur la création

  • 11 November 2001, France, Nice, festival Manca, par l'ensemble L'Itinéraire, direction : Mark Foster.

Note de programme

Dans cette œuvre, je suis parti d’une idée très simple : celle de la répétition/dégradation du matériau. Les processus linéaires, prévisibles et donc rassurants, se verront orienter progressivement vers les pôles extrêmes que sont le silence et la saturation, grâce à des ralentissements jusqu’à l’immobilité ou à des accélérations jusqu’au paroxysme. L’idée de « processus musical » est seulement un prétexte me permettant de rendre perceptible ce qui m’intéresse véritablement : l’avènement d’une violence cachée qui se révèle seulement par la dérive chaotique du matériau, par le rituel de sa destruction comme élément discursif porteur de forme et sa résurrection comme matériau incandescent, dès lors, hors de tout contrôle.

 

Fausto Romitelli.