Philippe Leroux (1959)

(d')Aller (1994-1995)

pour violon soliste et seize instruments

Informations générales

Date de composition : 1994 - 1995
Durée : 17 minutes
Éditeur : Billaudot
Commande: Radio France
Dédicace : à Robert Pfeiffer

Genre
Cordes et ensemble/orchestre [Violon et ensemble de 10 à 25 instruments]

Effectif détaillé
  • soliste : violon
  • 2 flûte, hautbois, 2 clarinette, cor, trompette, tuba, percussionniste, harpe, piano, violon, violon II, alto, violoncelle, contrebasse

Information sur la création

  • 24 février 1996, France, Paris, Radio France, Festival Présences, par Annick Roussin, L'Itinéraire, direction : Pascal Rophé.

Observations

  • Prix Sacem de la meilleure création contemporaine de l'année 1996.
  • Enregistrement : Annick Roussin : violon et l'orchestre Poitou-Charentes, direction : Pascal Verrot, cd Concord GRCD 13.

Note de programme

Dans cette œuvre qui n'est pas à proprement parler un concerto, la partie du soliste ne s'oppose pas à l'ensemble instrumental. Elle ne revêt pas non plus de caractère spectaculaire ou particulièrement virtuose. Le soliste y est plutôt pensé comme un catalyseur, traversant les éléments de la matière orchestrale à la manière d'un rayon de soleil qui fait resplendir un vitrail. C'est lui qui lance les événements ou les processus, qui se substitue à eux ou qui les oriente vers d'autres cheminements. La pièce est une sorte de grand développement d'un profil mélodique déduit du graphisme traditionnel de l'onde sinusoïdale.

Philippe Leroux.