Misato Mochizuki (1969)

Si bleu, si calme (1997)

pour 16 instruments

  • Informations générales
    • Date de composition : 1997
    • Durée : 12 mn
    • Éditeur : Breitkopf & Härtel
    • Commande: music festival in Akiyoshidai
    • Dédicace : à Tristan Murail
Effectif détaillé
  • 1 flûte basse (aussi 1 flûte), 1 hautbois, 1 clarinette, 1 clarinette basse, 1 contrebasson, 1 cor, 1 trompette, 1 trombone, 2 percussionniste, 1 piano, 1 violon, 1 violon II, 1 alto, 1 violoncelle, 1 contrebasse

Information sur la création

  • 27 August 1997, Akiyoshidai, Japon

Note de programme

Les idées scientifiques sur la nature et ses mystères inspirent beaucoup mes créations. Si bleu, si calme est basée sur les cycles terrestres de l'eau et de l'air — condensation, évaporation, vents et courants. Bleu représente les éléments air et eau, et calme se rapporte à l'espace, au silence. Au niveau musical, le système bleu pousse au développement et à la complexification, tandis que le calme travaille à la simplification des intervalles et des figures rythmiques. Dans les séquences successives de la pièce, les deux principes interagissent, s'attirent et se repoussent sur différents modes. J'ai également transposé pour l'écriture instrumentale des techniques électroniques de traitement sonore, comme la compression ou la dilatation temporelle, la transposition ou le renversement de motifs musicaux.

Misato Mochizuki, éditions Breitkopf & Härtel