Georges Aperghis (1945)

Happy end (2007)

Autour du Conte, Le Petit Poucet de Charles Perrault, pour ensemble et électronique

œuvre électronique, Ircam
œuvre scénique

Informations générales

Date de composition : 2007
Vidéo, installation (détail, auteur) : film d'animation de Hans Op de Beeck, Bruno Hardt et Klaas Verpoest
Durée : 1 h
Éditeur : édition du compositeur, voir site du compositeur (Ressources documentaires)

Livret (détail, auteur) :

Charles Perrault

Genre
Ensemble instrumental 1 par voix [Ensemble instrumental mixte de 10 à 25 instruments]

Effectif détaillé
  • flûte basse, 2 clarinette, 3 percussionniste, guitare électrique, 2 clavier électronique/MIDI/synthétiseur, 2 violon, 2 violoncelle, contrebasse

Information sur la création

  • 7 décembre 2007, France, Lille, Opéra, par l'ensemble Ictus, direction : Georges-Elie Octors.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam
RIM (réalisateur(s) en informatique musicale) : Sébastien Roux
Dispositif électronique : amplification, sons fixés sur support, dispositif multimédia (vidéo, lumière)

Observations

bande bilingue français-anglais, avec les voix de Édith Scob et Michael Lonsdale

Note de programme

Le Petit Poucet fait partie des Contes de ma Mère L'Oye de Charles Perrault, écrits en 1697. L'histoire en est connue : un bûcheron et une bûcheronne qui, ne pouvant plus nourrir leurs sept enfants, décident de les abandonner dans la forêt, à plusieurs reprises. Et chaque fois, grâce au petit dernier, ils retrouveront le chemin de leur foyer, échappant à l'ogre qui veut les dévorer.

Avec la collaboration du plasticien Hans Op de Beeck qui réalise un travail graphique original, Georges Aperghis met l'accent sur la cruauté de ce récit où la voracité côtoie l'anthropologie. La perte de traces, la mémoire altérée, l'errance dans une jungle citadine font de l'enfant, pour Aperghis, un « Poucet K » : un personnage kafkaïen, que l'on suit à travers les voix off de la narration invisibles mutantes et spatialisées.

Avant-programme Agora 2008.