Jean-Luc Hervé (1960)

En découverte (2003)

pour deux violons, électronique live et vidéo

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 2003
    • Vidéo, installation (détail, auteur) : vidéo de Natacha Nisic
    • Durée : 10 mn
    • Éditeur : Suvini Zerboni
Effectif détaillé
  • 2 violon

Information sur la création

  • 4 March 2004, Paris, festival Nemo, par l'ensemble 2e2m.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : CIRM
Dispositif électronique : temps réel, dispositif multimédia (vidéo, lumière)

Observations

  • enregistrement : Ensemble Sillages, cd l'empreinte digitale, 2005 ;
  • version de concert d'Effet lisière, sans installation.

Note de programme

Lors de mon séjour à Kyoto en 2001, j’ai été frappé par la relation qu’entretiennent au Japon l’art et la nature, et plus particulièrement la manière dont les architectures tres construites des jardins sont conçues par rapport à leurs environnement naturels. En découverte découle de cette expérience japonaise. La pièce propose un parcours métaphorique de l’extérieur vers l’intérieur, des sons de la nature vers les sons de l’instrument : l’écriture des violons qui prend au début le chant du rossignol japonais (uguisu) pour modèle se transforme peu à peu et utilise à la fin des gestes typiques de la littérature de violon. La morphologie d’un autre chant d’oiseau entendu au japon, qui est caractérisée par la déformation d’un motif par répétition et transposition vers le grave, sert de modèle à la seconde partie de la pièce. Cette idée apparaît clairement dans la partie électronique qui répète les phrases des violons en les transposant lentement vers le grave.

Jean-Luc Hervé.