Thomas Adès (1971)

Brahms (2001)

pour baryton et orchestre

Informations générales

Date de composition : 2001
Durée : 5 minutes
Éditeur : Faber Music
Opus : 21
Commande: Vincent Meyer, au nom du Philharmonia Orchestra et de Christoph von Dohnányi à l'occasion du soixante-dixième anniversaire d'Alfred Brendel.

Livret (détail, auteur) :

texte d'Alfred Brendel (en allemand)

Genre
Voix et/ou chœur et orchestre [1 voix d'homme et orchestre]

Effectif détaillé
  • 2 flûte (aussi 2 flûte piccolo), 2 hautbois, 2 clarinette, 2 basson (aussi 2 contrebasson), contrebasson, 4 cor, 2 trompette, 3 trombone, percussionniste, timbales, cordes

Information sur la création

  • 30 juin 2001, Royaume-Uni, Londres, Royal Festival Hall, par Christopher Maltman : baryton, Philharmonia Orchestra direction : Christoph von Dohnányi.

Note de programme

Brahms est une pièce écrite à partir du poème Brahms, d’Alfred Brendel, dans lequel le fantôme malodorant de Brahms hante une maison et joue du piano tard le soir.

Elle a été composée en 2001 pour le Philharmonia Orchestra, à l’occasion de la célébration du 70e anniversaire de Brendel. Brahms traduit une recherche espiègle mais sérieuse, des limites du matériau musical de Brahms. Thomas Adès reprend les tics mélodiques et harmoniques de Brahms (comme par exemple des traits de tierces descendantes, des textures denses et contrapuntiques). Transparaissent ainsi, par allusions, de nombreuses pièces de Brahms.

Extrait du programme du festival Présences de Radio France 2007, reproduit avec l’aimable autorisation de Radio France.