Philippe Fénelon (1952)

Ballade pour hier (1976)

pour piano

  • Informations générales
    • Date de composition : 1976
    • Durée : between 16 mn and 20 mn
    • Éditeur : Inédit
    • Opus : 21
    • Dédicace : André Boucourechliev
Effectif détaillé
  • piano

Information sur la création

  • 18 June 1976, France, Paris, maison de Radio France, saison de concerts consacrés aux œuvres des étudiants en composition musicale du Conservatoire national supérieur de musique, Auditorium 105, par Kazuoki Fuji.

Note de programme

Ballade pour hier est une œuvre aléatoire conçue comme un labyrinthe avec trois entrées possibles, une trentaine de structures écrites reliées par tout un réseau de flèches, et une grande structure isolée qui propose un schéma d'improvisation. Plusieurs éléments d'intensités et une ou deux indications de tempo sont affectés à chaque structure. Chaque entrée met en évidence l'intervalle de quinte la-mi, que l'on retrouve tout au long de l’œuvre, et l'intervalle harmonique qui en résulte. L'interprète suit à son choix les flèches qui le mènent de structure en structure.

La durée de l'œuvre est libre. Elle dépendra de l'état émotionel de l'interprète. Celui-ci sera en mesure de sortir à tout instant du chemin qu'il suit au moyen de points d'arrêts, ou silences d'attente, même à des endroits non indiqués. En dehors des éléments fixés, une grande structure isolée donne la possibilité d'improviser, selon un schéma proposé, à n'importe quel endroit de l'interprétation. La plus grande liberté quant au nombre de structures jouées et quant à la proportion des structures et des silences est permise. On peut recommencer ad libitum un chemin trouvé.

Philippe Fénelon.