Jean-Luc Hervé (1960)

Ralentir/situer (2009)

pour six percussionnistes

  • Informations générales
    • Date de composition : 2009
    • Durée : 12 mn
    • Éditeur : Suvini Zerboni, Milan
Effectif détaillé
  • 6 percussionniste

Information sur la création

  • 29 September 2009, France, Strasbourg, Festival Musica, Cité de la musique, par Les Percussions de Strasbourg.

Note de programme

Une des particularités de la musique (peut-être la plus importante) est d'être capable de nous faire percevoir des qualités de temps différentes.

La pièce explore trois qualités de temps. Un temps immobile, où rien ne se passe hormis une pulsation régulière comme les secondes qui défilent. C'est un temps à l'image de celui de la physique ; un temps « au loin ». Un temps tournant, où se répète toujours la même formule musicale, évoquant l'automatisme de la machine. Enfin un temps dynamique, conduit par le développement du matériau musical toujours en évolution. C'est un temps animé, comme celui de notre vie quotidienne, un temps « qui nous entoure », que nous habitons. C'est le temps du lieu où nous sommes. Mais ce temps du lieu nous échappe souvent lorsque nous nous laissons entraîner par la vitesse du monde d'aujourd'hui. La vitesse des réseaux de communication nous donne l'illusion d'être partout en même temps et nous fait perdre la notion de la distance. Nous en oublions de nous situer.

Toute la pièce est parcourue par un mouvement de ralentissement à plusieurs niveaux de la construction musicale. La musique ralentit et nous invite à ralentir. Ralentir pour échapper à la vitesse des flux, ralentir pour écouter, observer ce qui nous entoure, ralentir pour reprendre conscience du lieu où nous sommes.

Jean-Luc Hervé.