Sivan Eldar (1985)

You'll drown, dear (2017)

pour voix et électronique

œuvre électronique, Ircam

  • Informations générales
    • Date de composition : 2017
    • Durée : 08 mn
    • Éditeur : édition du compositeur, On Air Press
    • Livret (détail, auteur) :

      Texte de Cordelia Lynn, d'après La princesse blanche de Rainer Maria Rilke. Adaptation du texte sur une idée d'Aurélie Lemaignen.

Effectif détaillé
  • soliste : voix de femme non précisée

Information sur la création

  • 20 June 2017, France, Paris, Le Centquatre, Salle 400, dans le cadre du festival ManiFeste, par Juliette Raffin-Gay, voix ; Aurélie Lemaignen, mise en espace.

Information sur l'électronique
Information sur le studio : Ircam, Cursus I de Composition et d'informatique musicale (encadrement pédagogique : Jean Lochard (Ircam), Hae-Sun Kang et Isabelle Guillaud (Cnsmdp).

Observations

Note de programme

Une femme dans une pièce. Sur une chaise. Explorant, se rapprochant plus près, plus profondément du silence.


Le texte de Cordelia Lynn, inspiré de la pièce de théâtre La princesse blanche de Rainer Maria Rilke, explore des états conflictuels entre monde intérieur et monde extérieur, rêve et réalité, mouvement et immobilité. Dans la mise en espace que je propose, j’atténue les frontières entre ces extrêmes. Je résous ce conflit par un processus de libération – une manière de « dénuder » la voix. Une mise à nu à la recherche de la clarté.
Sivan Eldar.

 

the castle is
empty
I walk in the castle the castle is
empty
the sea is a wall of the castle
is
empty
and then always there is the girl


these days
years
many violent years
hot
burning
in this flat in this chair
the child’s chair that they left me
that they sat in to tell me
nightly
about the White Princess.


she hangs the castle with wreaths
she hangs the castle with fruit
with flowers
lilies
cherries and pears

I sat
in this chair in this flat
hearing the footsteps upstairs
the footsteps above
pacing
the heartbeat the breathing
outside

violent hot bloody
I sat in this chair.


I follow the girl in the castle
she wears a white dress when she
hangs
the castle with wreaths with flowers
with fruit
she wears a white dress when she
hangs


then one day her image forms in my hands
she’s there
she broke out of my hands like rain
like water
like grief


she is outside the castle
on the shore by the sea
and the sun in her eyes
the sea in her eyes
the sea miraculous on her dress on her skin
and she turns
she turns
and she says


Cordelia Lynn.

Note de programme du Concert Cursus du 20 juin 2017 au Centquatre, dans le cadre du festival ManiFeste.