Frédéric Le Bel (1985)

Mais plutôt de trouver la, ou les justes relations accordant l’existence de tous ses éléments (2018)

pour système de diffusion multicanal

œuvre électronique

  • Informations générales
    • Date de composition : 2018

Information sur la création

  • 30 June 2018, France, Paris, Centre Pompidou, Petite Salle. 

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support

Note de programme

Dans le cadre de son projet doctoral intitulé «Analyse computationnelle des relations entre les propriétés physiques et les propriétés perceptives liées à la discrimination des timbres sonores en contextes musicaux », Frédéric Le Bel mène son travail de recherche/création au sein du département Pédagogie, action culturelle et documentation de l’Ircam depuis septembre 2016. Mais plutôt de trouver la, ou les justes relations accordant l’existence de tous ses éléments est le troisième volet d’une série d’œuvres composées dans le cadre de sa thèse. Cette troisième pièce, pour système de diffusion multicanal, vient marquer les avancées récentes de son travail de recherche sur les rapports entre le processus créatif, le problème de la catégorisation non-supervisée et l’élaboration de structures musicales du point de vue des techniques d’apprentissage des machines actuelles. Écho d’une pensée algorithmique influencée par l’acoustique, l’acoulogie et le musical, cette œuvre composée par et pour la machine propose un espace d’écoute où les objets sonores sont mis en interaction suivant un réseau complexe de relations sonores, déduites par calculs. En d’autres mots, il s’agit plutôt d’informer le musical plutôt que de le conformer.

Note de programme du concert du 30 juin 2015, dans le cadre du festival ManiFeste.