Louis Andriessen (1939)

On Jimmy Yancey (1973)

pour ensemble

Informations générales

Date de composition : 1973
Durée : 12 minutes
Éditeur : Boosey & Hawkes

Genre
Ensemble instrumental 1 par voix [Ensemble instrumental mixte de 10 à 25 instruments]

Effectif détaillé
  • flûte, 2 saxophone alto, saxophone ténor, cor, trompette, 3 trombone, piano, contrebasse

Information sur la création

  • 1973, Pays-Bas, Amsterdam.

Note de programme

Jimmy Yancey fut l'un des pionniers du boogie-woogie, style pianistique qui apparut au début des années vingt. La main gauche bondissante du Ragtime se transforme alors en une formule se répétant de façon monotone, à la façon d'un train qui défile, ce qui produit un effet plus mélodieux que la basse du Ragtime.

Écrite pour neuf instruments à vent, piano et contrebasse, la pièce est en deux mouvements. Dans le premier, trois thèmes de Yancey sont cités ; le second est une sorte de In Memoriam. Les deux mouvements se terminent avec une formule caractéristique du boogie-woogie, avec laquelle Yancey finissait de manière inattendue tous ses enregistrements. Sans doute le faisait-il sur un signe du producteur, lorsque les trois minutes qu'un 78 tours pouvaient contenir étaient passées. En effet, en règle générale, les pianistes de boogie-woogie jouaient pendant des heures sans interruption dans des bars pour divertir la bourgeoisie blanche.

Louis Andriessen, traduit de l'anglais par Jérémie Favreau, programme Agora 2000.