Pascal Dusapin (1955)

La Melancholia (1991)

opératorio, pour quatre solistes vocaux, un récitant, douze voix mixtes, trois cuivres, voix parlées enregistrées et orchestre

œuvre électronique
œuvre scénique

  • Informations générales
    • Date de composition : 1991
    • Durée : 32 mn
    • Éditeur : Salabert, Paris
    • Commande: Théâtre du Châtelet et Théâtre royal de la Monnaie
    • Livret (détail, auteur) :

      Textes de Galien, Trithème, Hildegarde, Lionardi Dati, Plotin, Everhard von Wampen, Shakespeare, Homère, Saint Ambroise, Michèle Scott, Chaucer, Hésiode ainsi que d'anonymes

Effectif détaillé
  • solistes : soprano solo, mezzo-soprano solo, contre-ténor solo, ténor solo, récitant, cor, trompette, trombone
  • chœur mixte à 4 voix (3 soprano, 3 contralto, 3 ténor, 3 basse)
  • autre type de voix parlée solo [enregistrées sur cd] , 3 flûte (aussi 1 flûte piccolo), 2 hautbois (aussi 1 cor anglais), 2 clarinette (aussi 1 clarinette basse), 2 basson (aussi 1 contrebasson), 3 cor, 2 trompette, 2 trombone, 12 violon, 10 violon II, 10 alto, 8 violoncelle, 6 contrebasse [nombre de cordes minimum]

Information sur la création

  • 17 March 1992, France, Paris, Théâtre du Châtelet, par Catherine Estourelle : soprano, Cécile Eloir : mezzo-soprano, Timothy Greacen : contre-ténor, Axel Mendrok : ténor, Ramona Nadaff : récitante, Louis Dusapin, Gilles Grand, Ramona Nadaff : voix enregistrées, BBC Singers, Orchestre symphonique de la Monnaie, direction : Luca Pfaff.

Information sur l'électronique
Dispositif électronique : sons fixés sur support (voix enregistrées, sur cd)