Philippe Fénelon (1952)

Le Chevalier imaginaire (1984-1986)

opéra en un prologue et deux actes

  • Informations générales
    • Date de composition : 1984 - 1986
      Dates de révision : 2005
    • Durée : 1 h 35 mn
    • Éditeur : Ricordi, Paris
    • Opus : 48
    • Commande: État/Ministère de la Culture et Théâtre du Châtelet
    • Dédicace : à Alfredo Font Barrot
    • Livret (détail, auteur) :

      Philippe Fénelon d'après Miguel de Cervantes, El ingenioso hidalgo don Quichote de la Mancha traduit en français par Louis Viardot et Franz Kafka, Die Warheit über Sancho Pansa, traduit en français par Alexandre Vialatte.

Effectif détaillé
  • solistes : basse solo [Don Quichotte] , soprano solo [La Nièce / Voix I ] , mezzo-soprano solo [La Gouvernante / Voix II] , ténor solo [Le Curé / Voix IV / Personnage I ] , basse solo [Le Barbier / Voix III / Personnage II]
  • flûte (aussi flûte piccolo, flûte alto), hautbois (aussi cor anglais), clarinette (aussi clarinette en mib, clarinette basse), cor, trompette, trombone, percussionniste, piano (aussi épinette, célesta, orgue), violon, violoncelle

Information sur la création

  • 27 January 1992, Paris, théâtre du Châtelet, Auditorium, par Aurio Tomicich : Don Quichotte, basse, LeRoy Villanueva : Sancho / Le Conteur / Le Personnage noir : baryton, Melanie Armitstead : La Nièce / Voix I : soprano léger, Menai Davies : La Gouvernante / Voix II : mezzo-soprano, Philippe Doghan : Le Curé / Voix IV / Personnage I : ténor, Luis Masson : Le Barbier / Voix III / Personnage II : basse, l'Ensemble intercontemporain, direction : Peter Eötvös, mise en scène : Stéphane Braunschweig, Frédéric Rebuffat : décors et costumes, Marion Hewlett : lumières.

Titres des parties

  • Prologue
  • Acte I - Scène 1 : Le Départ
    •                   Intermède 1 : Le premier labyrinthe
    •                   Scène 2 : Le Chevalier de la Triste-Figure
    •                   Scène 3 : La lettre à Dulcinée
    •                   Scène 4 : Le secret de Sancho
  • Acte II - Scène 1 : Vers l’enchantement
    •                   Intermède 2 : Le second labyrinthe
    •                   Scène 2 : Le récit de la caverne
    •                   Scène 3 : La dernière conversation
  • Épilogue : La vérité sur Sancho Pança

Note de programme

Kafka nous raconte dans La vérité sur Sancho Pança qu’un homme à l’imagination débordante, Sancho Pança, aurait inventé un personnage qu’il aurait affublé du nom de Don Quichotte et l’aurait suivi dans d’incroyables péripéties. Cet angle de lecture particulier du texte de Cervantès permet de développer une image très différente de celle liée traditionnellement aux deux personnages. Le texte du livret met en avant les schémas de Cervantès mais supprime tous les éléments types attachés à ce livre. Le combat contre les moulins à vent et la scène de la caverne de Montésinos deviennent alors de simples intermèdes dans lesquels on imagine ce qui se passe dans la tête du protagoniste.

Le conteur est donc un personnage double : il raconte une histoire qu’il invente de toutes pièces et il prend le risque d’y participer. Pour son grand plaisir, il agrémente son quotidien de la présence de ce Don Quichotte extravagant. Mais lorsque ce dernier devient trop pesant, il le fait disparaître de sa vie…

Philippe Fénelon.