Philippe Fénelon (1952)

Onze Inventions (1988)

pour quatuor à cordes

  • Informations générales
    • Date de composition : 02 sep 1988 - 24 oct 1988
    • Durée : 19 mn
    • Éditeur : Ricordi, Paris
    • Opus : 54
    • Commande: Inventionen'89 – festival Neuer Musik Berlin
    • Dédicace : à Marly et Walter Biemel
Effectif détaillé
  • violon, violon II, alto, violoncelle

Information sur la création

  • 21 January 1989, Allemagne, Berlin, Inventionen '89 – Festival Neuer Musik Berlin, Musikinstrumentenmuseum, par le quatuor à cordes de l'Ensemble intercontemporain.

Note de programme

Invention : le mot est utilisé ici dans le sens de construction dans l’imaginaire. Les pièces sont courtes, à quelques exceptions, enchaînées sans presque aucune interruption, dans une structure totalement libre.

L’écriture est en perpétuelle évolution et met en évidence ce qui est le propre de l’invention : refuser le développement lorsque celui-ci prend de l'importance sur l’idée. Idée et forme vivent ainsi une situation d'incarnation complète. L’ordre des inventions a été post-établi. La forme a été trouvée par hasard, en fonction de lieux découverts et fréquentés à Berlin. C’est la déstructuration de la ville qui a suscité l’éclatement de la forme, et les sombres fenêtres berlinoises la diversité des mouvements.

Tout dans cette œuvre est opposé à l’idée que l’on peut se faire du quatuor à cordes classique – géométrie au cours de laquelle alternent ou se superposent l’économie de moyens, la réduction au minimum des plans (la matière) employés. Pas de répétition, pas de symétrie. Tous les éléments y sont ici opposés pour construire une œuvre plus libre, plus irrégulière, voire désintéressée, détachée des modes, des traditions, de tout exemple autoritaire ou conditionnement historique.

Philippe Fénelon.