Philippe Fénelon (1952)

Ulysse (1990)

Mythologie IV

  • Informations générales
    • Date de composition : 1990
    • Durée : 22 mn 30 s
    • Éditeur : Amphion, Durand, Paris
    • Cycle : Mythologie
    • Opus : 59
    • Dédicace : à l'Ensemble Fa. Le cycle est dédié à la mémoire de Roland Barthes.
Effectif détaillé
  • flûte, clarinette, cor, violon, violoncelle

Information sur la création

  • 16 June 1990, France, Arcueil, Chapelle Auguste Perret, par l'Ensemble FA, direction : Dominique My.

Titres des parties

  •  I. La caverne du Cyclope
  •  Intermède 1 - ( S...de)
  • II. Les enchantements de Circé (L’île de l'Aurore)
  • Intermède 2 - (c...yb)
  • III. Le pays des Sirènes
  • Intermède 3 - (yl...ar)
  • IV. L’île de Calypso
  • Intermède 4 - (la...Ch)
  • V. Le retour à Ithaque

Note de programme

« Le mythe est une parole, tout peut être mythe. » Roland Barthes, Mythologies
 
Le titre de chaque épisode est une indication éventuelle pour l’écoute. Il s’agit avant tout de créer la sensation musicale d’une attitude extérieure selon des données purement abstraites. L’équilibre qui s’opère entre image et abstraction est significative : c’est la subtilité de lecture et d’écoute qui entraîne la narrativité, la « mise en perspective » de ces épisodes. Ce choix, en forme de défi, est ce qui justifie le langage de cette œuvre, son écriture, en un mot sa mythologie.
 
Les épisodes, choisis de façon arbitraire dans le mythe d’Ulysse, concernent seulement les pérégrinations dans son voyage de dix années avant son retour à Ithaque. Le passage entre chaque mouvement (ou île) se fait par des intermèdes qui reprennent toujours le même matériau de base considéré comme un élément mobile.

Cette pièce est essentiellement contrapuntique et les phrases passant d’un instrument à l’autre d’une façon virtuose en sont la caractéristique principale et le moteur. L’assemblage de tous ces éléments associés au mythe d’Ulysse marquant avant tout un intérêt personnel pour construire une forme en un seul grand mouvement que l’on traverse en affrontant des dangers continuels et parfois de terribles épreuves.

Philippe Fénelon.